Go to Contents Go to Navigation

Park Sae-eun du Ballet de l’Opéra de Paris remporte le prix Benois de la danse

Actualités 06.06.2018 à 10h34

MOSCOU/SEOUL, 06 juin (Yonhap) -- Park Sae-eun, première danseuse du Ballet de l’Opéra national de Paris, a reçu mardi lors d’une cérémonie à Moscou le prix Benois de la danse dans la catégorie ballerine. Cette récompense est l’une des plus prestigieuse au monde dans le domaine de la danse classique.

Cinq autres danseuses de ballet du monde entier étaient également sur la liste des prétendantes au titre. La Sud-Coréenne a été récompensée pour son rôle principal dans «Diamants», faisant partie de la trilogie «Joyaux» du chorégraphe George Balanchine. «Merci beaucoup pour le prix», a dit Park dans son discours. «Je suis très surprise. Je ne m’y attendais pas du tout.»

Park Sae-eun à Moscou

Le prix Benois de la danse a été créé en 1991 par l'Association internationale de la danse, basée à Moscou, pour honorer la mémoire du chorégraphe français Jean-Georges Noverre (1727-1810). Chaque année, des statuettes sont remises aux lauréats de plusieurs disciplines : ballerine, danseur, chorégraphe, compositeur et metteur en scène.

Park, 28 ans, est la quatrième personne de nationalité sud-coréenne à remporter un prix Benois de la danse après Kang Sue-jin (1999), Kim Joo-won (2006) et Kim Ki-min (2016). Elle a été formée à l’Académie nationale de danse du Ballet coréen et a rejoint le Corps du ballet de l’Opéra national de Paris en 2011 pour ensuite en devenir une membre permanente (2012), suivant ainsi les pas du soliste Kim Yong-geol, le premier Coréen et Asiatique à avoir réussi cet exploit.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page