Go to Contents Go to Navigation

Elections locales : début du vote anticipé de deux jours

Actualités 08.06.2018 à 09h39

SEOUL, 08 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud a entamé aujourd’hui un vote anticipé de deux jours pour les élections locales du 13 juin et les élections partielles parlementaires, qui sont considérées comme un référendum pour le président progressiste Moon Jae-in.

Les électeurs peuvent voter dans 3.512 bureaux de vote à l'échelle nationale entre 6h et 18h jusqu'à samedi, selon la Commission nationale des élections (NEC).

Il y a 4.016 postes administratifs, législatifs et éducatifs locaux, dont 17 maires et gouverneurs provinciaux, à pourvoir. Les élections partielles auront lieu afin d’attribuer les 12 sièges parlementaires vacants.

Le système de vote par anticipation a été introduit pour les élections partielles d'avril 2013.

Des sondages récents ont montré que le Parti démocrate de Corée, au pouvoir, avait une bonne longueur d’avance dans les deux scrutins.

Un sondage publié par la NEC a montré hier que 76,5% des personnes interrogées ont déclaré cette semaine qu'elles étaient sûres de voter à ces élections, contre 70,9% deux semaines plus tôt. De plus, 30,3% de celles qui ont l'intention de mettre leur bulletin dans l’urne ont déclaré qu'elles le feraient lors du vote anticipé.

Une participation plus élevée au vote anticipé entraîne généralement un taux de vote plus important le jour du scrutin.

Un employé du bureau de la circonscription de Yuseong, dans la ville de Daejeon située au centre du pays, vérifie les bulletins de vote le 7 juin 2018, à la veille des deux jours de vote anticipé pour les élections locales du 13 juin.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page