Go to Contents Go to Navigation

Une équipe sera envoyée à Kaesong pour préparer le bureau de liaison

Actualités 15.06.2018 à 16h57
Le quartier du complexe industriel conjoint de Kaesong. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 15 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud enverra la semaine prochaine une équipe d’officiels gouvernementaux et d’experts à Kaesong, ville nord-coréenne frontalière, pour préparer les installations qui seront utilisées au bureau de liaison que les deux Corées sont convenues d’ouvrir pour une meilleure communication, a annoncé ce vendredi le ministère de l’Unification.

L’équipe de 17 membres, dont des officiels du ministère et employés de Hyundai Asan, qui a joué un rôle clé dans les projets de coopération économique intercoréenne dans le passé, feront la navette entre Séoul et Kaesong jeudi et vendredi de la semaine prochaine, selon le ministère.

Le voyage aura lieu après que la Corée du Sud a envoyé du personnel à Kaesong la semaine dernière pour effectuer une inspection sur place. Ils ont relevé que des bâtiments et une partie des installations ne fonctionnaient pas correctement et avaient besoin de réparations.

Les deux Corées se sont mises d’accord lors de la réunion de haut niveau du 1er juin d’ouvrir un bureau de liaison «prochainement» pour préparer la reprise des échanges intercoréens suite aux sommets entre leurs leaders en avril et mai.

Kaesong est une ville nord-coréenne frontalière où les deux Corées opéraient un complexe industriel conjoint. Lancé en 2004, le complexe a été salué comme un exemple réussi de coopération intercoréenne combinant des capitaux du Sud et la main-d’œuvre bon marché et qualifiée du Nord.

La Corée du Sud a cependant mis fin à ses activités au début de 2016 en ordonnant sa fermeture en signe de protestation contre les provocations nucléaires et balistiques de la Corée du Nord.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page