Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Une délégation sud-coréenne va discuter des échanges sportifs avec le Nord

Actualités 18.06.2018 à 09h39
Vers Panmunjom

SEOUL, 18 juin (Yonhap) -- Le sport pourrait servir de tremplin pour développer les échanges intercoréens et construire la paix dans la péninsule coréenne, a déclaré aujourd’hui le chef de la délégation sportive sud-coréenne avant de se rendre à Panmunjom pour évoquer avec le Nord diverses questions sportives.

«Nous essaierons de donner corps à l’esprit et aux principes convenus entre les responsables de haut niveau sud-coréens et nord-coréens, avec la conviction que le sport peut servir de guide pour de meilleurs échanges intercoréens», a déclaré aux journalistes Jeon Choong-ryul, actuel secrétaire général du Comité olympique coréen (KOC).

«Comme nous en avons tous été témoins lors des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, le sport nous a offert la chance d'initier de meilleures relations intercoréennes», a-t-il ajouté.

La délégation sud-coréenne, composée de cinq personnes, rencontrera son homologue nord-coréenne, dirigée par le vice-ministre nord-coréen des Sports Won Kil-u à 10h du côté sud du village de Panmunjom pour discuter des moyens de développer leurs échanges sportifs.

Les pourparlers, qui auront lieu à la Maison de la paix, comprennent des questions liées au sport, y compris une marche conjointe à la cérémonie d'ouverture des Jeux asiatiques de Jakarta et Palembang, en Indonésie, prévus en août.

Le programme comprend également la formation d'équipes unifiées pour les Jeux asiatiques et la tenue d'un match de basket-ball intercoréen, que le leader nord-coréen Kim Jong-un a proposé lors de son sommet du 27 avril avec le président sud-coréen Moon Jae-in.

«Bien qu'il soit important de montrer une Corée unifiée sur la scène mondiale, ce qui est le plus important, c'est que les deux Corées aient des entraînements sportifs similaires à travers des échanges et des exercices élargis en temps normal», a-t-il souligné.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page