Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Trump : la Corée du Nord a renvoyé les restes de 200 soldats américains

Actualités 21.06.2018 à 16h56
Le président américain Donald Trump prononce un discours le 20 juin 2018 lors d'un rassemblement à Duluth, dans le Minnesota.

WASHINGTON, 20 juin (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a déclaré aujourd’hui que la Corée du Nord avait renvoyé les restes de 200 soldats américains tués lors de la guerre de Corée (1950-1953).

Le rapatriement fait partie de l’accord signé par Trump avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un lors de leur sommet historique tenu à Singapour la semaine dernière.

«Nos grands héros morts, les restes, en fait déjà 200 ont été renvoyés aujourd’hui», a déclaré Trump lors d'un rassemblement à Duluth, dans le Minnesota, soulignant qu'il bénéficiait d’«une bonne alchimie» et «s'est très bien entendu» avec Kim.

«Ils ont arrêté de lancer des missiles au-dessus du Japon. Ils ont arrêté leurs essais nucléaires. Ils ont arrêté la recherche nucléaire. Ils ont arrêté les fusées. Ils ont arrêté tout ce que vous vouliez qu'ils arrêtent et ils ont fait exploser les sites de test», a-t-il dit, semblant endosser le crédit des actions du Nord depuis qu'il a offert de discuter du démantèlement de son programme d'armement nucléaire.

Trump a exprimé sa frustration face à la critique selon laquelle il a légitimé le régime communiste et lui a accordé des concessions en rencontrant le leader et en acceptant de suspendre les exercices militaires entre la Corée du Sud et les Etats-Unis. En retour, estiment les critiques, la Corée du Nord s'est uniquement engagée dans la «dénucléarisation complète», vaguement formulée, de la péninsule coréenne.

«Le dirigeant Kim fera de son pays un grand pays prospère», a déclaré Trump. Se référant à son mandat de président des Etats-Unis, il a ajouté : «Laissez-moi vous dire ceci : il y a un an et demi, personne ne pensait que c'était possible.»

Il s’est également adressé à ses partisans : «En ce moment vous êtes tellement en sécurité et un si grand événement a eu lieu, et partout en Asie… ils célèbrent la grande réalisation que nous avons faite, parce que vous êtes ceux qui m'ont mis ici.»

CNN a indiqué qu'il n'était pas clair si les restes avaient déjà été renvoyés ou s'il était prévu qu'ils soient renvoyés.

Il n’y a pas eu de confirmation officielle sur le rapatriement de la part des autorités américaines compétentes.

Le gouvernement sud-coréen a également dit qu’il n’y avait encore «rien de confirmé» sur le sujet.

«Notre gouvernement espère que les accords du sommet du 12 juin entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, dont le rapatriement des restes de soldats américains, seront mis en œuvre rapidement pour atteindre les objectifs de dénucléariser complètement la péninsule coréenne et d’établir un régime de paix», a déclaré le porte-parole du ministère Noh Kyu-duk lors d’un point de presse.

Les restes d’environ 5.300 soldats américains seraient encore sur le territoire nord-coréen, selon les autorités américaines.

La Corée du Nord a rapatrié les restes de 443 soldats américains entre 1990 et 2007.

lp@yna.co.kr

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page