Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Enquête des procureurs militaires sur les allégations de loi martiale

Actualités 15.07.2018 à 11h22

SEOUL, 15 juil. (Yonhap) – Une équipe spéciale de procureurs militaires va débuter lundi une enquête sur les allégations selon lesquelles l’armée aurait étudié la possibilité d’imposer la loi martiale l’année dernière en réponse aux manifestations qui appelaient à la destitution de l’ex-présidente Park Geun-hye.

Le président Moon Jae-in a requis cette enquête après qu’un document du Commandement de défense et sécurité (DSC) a montré que l’armée envisageait d’instaurer la loi martiale et de mobiliser des troupes pour mettre fin aux manifestations contre Park.

L’armée a mis sur pied une équipe d’enquête composée d’environ 30 procureurs et enquêteurs de la Marine et de l’armée de l’air, qui commenceront leur travail lundi.

Les personnes visées par les investigations devraient être Cho Hyun-chun, ex-commandant du DSC ; le ministre de la Défense de l’époque Han Min-koo et Kim Kwan-jin, ancien chef du Bureau de la sécurité nationale. Le Premier ministre d’alors Hwang Kyo-ahn et l’ex-présidente Park Geun-hye pourraient également être concernés.

L’actuel ministre de la Défense Song Young-moo pourrait aussi être inquiété. Song a été critiqué pour n’avoir rien fait après qu’il a été informé en mars du document du DSC. Certains députés de l’opposition l’ont exhorté à démissionner.

Le document étudie les façons d’imposer la loi martiale au cas où la Cour constitutionnelle rejette la destitution de Park et que celle-ci reste au pouvoir. Il suggère notamment de mobiliser des centaines de tanks et des milliers de troupes.

L’équipe d'enquête tentera également de déterminer si les agents du DSC ont surveillé les familles des victimes du naufrage du ferry Sewol et mené des opérations pour influencer l’opinion publique en faveur de l’ex-gouvernement conservateur.

Enquête des procureurs militaires sur les allégations de loi martiale - 1

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page