Go to Contents Go to Navigation

Séoul appelle Pyongyang à accélérer le processus de dénucléarisation et Washington à tenir sa promesse

Actualités 06.08.2018 à 15h41
Porte-parole présidentiel Kim Eui-kyeom

SEOUL, 06 août (Yonhap) -- La Corée du Sud a appelé ce lundi la Corée du Nord à accélérer le processus de dénucléarisation, tout en demandant aux Etats-Unis de respecter pleinement sa promesse de récompenser le pays communiste.

«Nous demandons à la Corée du Nord d’accélérer le processus de dénucléarisation. Et, aux Etats-Unis, nous demandons qu’ils montrent des efforts sincères pour les mesures correspondantes que la Corée du Nord demande», a déclaré aux journalistes le porte-parole du bureau présidentiel Kim Eui-kyeom après avoir été interrogé sur la position de Séoul sur les négociations de dénucléarisation entre Washington et Pyongyang.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a affirmé plus tôt avoir eu des discussions «productives» sur les moyens de mettre fin aux ambitions nucléaires nord-coréennes au cours de son voyage de deux jours à Pyongyang le mois dernier.

Pyongyang a quant à lui accusé Washington de formuler des «demandes de gangster» pour une dénucléarisation inconditionnelle.

Le président Moon Jae-in a plus tôt enjoint à toutes les parties de déployer des efforts pour faire avancer le processus de dénucléarisation.

«Si la Corée du Nord présente un plan plus détaillé pour sa dénucléarisation et si la Corée du Sud et les Etats-Unis prennent rapidement des mesures correspondantes, la vitesse (de la dénucléarisation) s’accéléra», a-t-il déclaré lors d’une conférence spéciale donnée au cours de sa visite d’Etat de trois jours à Singapour du 11 au 13 juillet.

Moon a aussi averti que les pays risquaient de faire face à des répercussions de la part de la communauté internationale s’ils ne tiennent pas les promesses formulées par leurs dirigeants.

Face à ces propos, le Nord a critiqué Moon pour chercher à aider seulement les Etats-Unis à faire pression sur lui pour qu'il abandonne ses armes nucléaires.

Le porte-parole du bureau présidentiel semble vouloir clarifier que Moon et le gouvernement sud-coréen exhortent aussi Washington à honorer son engagement.

A propos du calendrier de la prochaine rencontre entre Moon et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, le porte-parole a déclaré qu’il n’y avait pas encore de discussions à part entière sur ce qui serait le cinquième sommet intercoréen.

Moon et Kim sont convenus plus tôt de tenir leur troisième réunion à Pyongyang.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page