Go to Contents Go to Navigation

Les deux Corées tiendront aujourd’hui une réunion de haut niveau à Panmunjom

Actualités 13.08.2018 à 09h10
Le ministre de l’Unification, Cho Myoung-gyon (à droite), et Ri Son-gwon, président du Comité pour la réunification pacifique du pays de la Corée du Nord. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 13 août (Yonhap) -- La Corée du Sud et la Corée du Nord tiendront ce lundi une réunion de haut niveau pour discuter des préparations en vue d'un nouveau sommet entre leurs leaders dans un contexte de coopération intercoréenne approfondie, a indiqué aujourd'hui le ministère de l'Unification.

La réunion aura lieu du côté nord du village de la trêve de Panmunjom à partir de 10h, selon le ministère.

La délégation sud-coréenne sera dirigée par le ministre de l'Unification, Cho Myoung-gyon. Son homologue nord-coréen Ri Son-gwon, président du Comité pour la réunification pacifique du pays, sera à la tête de celle du Nord.

Les discussions se focaliseront sur les détails comme la date et le lieu de ce qui pourrait être le troisième sommet entre le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Les deux dirigeants s'étaient mis d'accord pour ternir leur troisième sommet à Pyongyang cet automne à la suite du premier en avril et deuxième en mai.

La réunion intervient dans un contexte de préoccupations croissantes selon lesquelles le processus de dénucléarisation de la péninsule coréenne se déroule plus lentement que prévu depuis le sommet du 12 juin entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

Les deux pays semblent s'accuser pour la lenteur de la mise en œuvre de ce qui a été convenu par leurs dirigeants pendant leur premier sommet historique.

Les Etats-Unis insistent que le Nord doit intensifier ses efforts de dénucléarisation, alors que Pyongyang pense que le processus doit avoir lieu de manières simultanée et progressive.

La pression semble augmenter sur la Corée du Sud pour qu'elle joue un rôle afin de sortir de l'impasse dans laquelle se trouvent les négociations sur le programme d'armement nucléaire de la Corée du Nord.

Durant la réunion d'aujourd'hui, les deux Corées devraient également discuter de ce qui a été mis en œuvre depuis leurs deux premiers sommets, en particulier des efforts consentis pour élargir les échanges et la coopération intercoréens.

Depuis la réunion de haut niveau en juin, les deux pays ont étudié des projets de coopération dans divers domaines, notamment les chemins de fer, les routes et le sport.

La Corée du Nord a fait part de sa frustration face au progrès plus lent que prévu sur ces points. Le gouvernement sud-coréen semble réticent à poursuivre une coopération à part entière avec le Nord, contraint par les sanctions à plusieurs niveaux imposées à son égard.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page