Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul cherche à reprendre les efforts de dénucléarisation à travers des dialogues intercoréens

Actualités 02.09.2018 à 15h46
Séoul cherche à reprendre les efforts de dénucléarisation à travers des dialogues intercoréens - 1

SEOUL, 02 sept. (Yonhap) -- La Corée du Sud cherchera à faire repartir les efforts internationaux pour débarrasser la Corée du Nord de ses armes nucléaires avec une série de dialogues et d'événements conjoints prévus avec l'Etat communiste, dont un sommet intercoréen.

Le président Moon Jae-in projette d'envoyer une délégation menée par un envoyé spécial à Pyongyang afin de discuter de son sommet prévu avec le dirigeant nord-coéren Kim Jong-un. Les deux Corées sont convenues de tenir le troisième sommet Moon-Kim à Pyongyang ce mois-ci.

«L’envoyé spécial discutera de divers sujets, y compris de la date du prochain sommet, du développement des relations des deux Corées, de la dénucléarisation de la péninsule coréenne et de l'établissement de la paix sur la péninsule», a déclaré le porte-parole présidentiel Kim Eui-kyeom.

Le dirigeant nord-coréen a exprimé sa volonté de dénucléariser son pays au cours du premier sommet avec Moon, tenu au village de la trêve de Panmunjom le 27 avril.

Il a réaffirmé son engagement lors de leur deuxième sommet, également tenu à Panmunjom, le 26 mai, et pendant son sommet historique avec le président américain Donald Trump à Singapour le 12 juin.

Le processus de dénucléarisation semble être à l'arrêt depuis que Trump a annulé le voyage du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo à Pyongyang, citant un manque de progrès dans le processus de dénucléarisation.

Des officiels de Séoul ont dit souhaiter que le prochain sommet Moon Kim fasse avancer les efforts internationaux pour dénucléariser le Nord.

«Evidemment, le rôle du président Moon en tant que médiateur est devenu plus grand», a déclaré un officiel de Cheong Wa Dae, sous couvert d'anonymat.

L'officiel a noté que le président devrait souligner la nécessité de reprendre le dialogue Pyongyang-Washington quand il rencontrera le dirigeant nord-coréen.

Le porte-parole de Cheong Wa Dae a déclaré que la dénucléarisation de la péninsule coréenne a été et sera toujours au centre des dialogues intercoréens.

Par ailleurs, Moon Chung-in, conseiller spécial du président Moon pour les affaires de sécurité, a fait savoir plus tôt que le chef de l'Etat chercherait à se rendre conjointement avec Kim Jong-un à New York pour une rencontre tripartite avec le président américain en marge de l'Assemblée générale des Nations unies qui débutera le 18 septembre.

Le voyage pourrait avoir pour objectif de déclarer la fin officielle de la guerre de Corée de 1950-1953, a dit le conseiller. Un officiel de Cheong Wa Dae a dit qu'un tel événement serait idéal afin d'assurer la paix sur la péninsule coréenne et la dénucléarisation du Nord.

«Cela serait idéal, mais la déclaration d'une fin formelle de la guerre lors du rassemblement de l'ONU n'est pas le premier objectif que nous visons», a déclaré l'officiel, qui a ajouté qu'«activer le dialogue Corée du Nord-Etats-Unis est notre premier objectif.»

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page