Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Parade militaire pour le 70e anniversaire de la Corée du Nord, sans ICBM

Actualités 09.09.2018 à 15h05
Une parade militaire se déroule le dimanche 9 septembre 2018 sur la place Kim Il-sung, à Pyongyang, pour marquer le 70e anniversaire de la fondation de la Corée du Nord. (AP=Yonhap)

SEOUL, 09 sept. (Yonhap) -- La Corée du Nord n'a pas présenté de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) durant la parade militaire qu'elle a organisée ce dimanche pour marquer le 70e anniversaire de sa fondation, a fait savoir l'Agence France-Presse (AFP).

L'AFP a rapporté que le Nord a organisé l'événement militaire présidé par son dirigeant Kim Jong-un mais «s'est abstenu de présenter des missiles balistiques intercontinentaux».

«Des troupes, armes d'artillerie et blindés sont passés devant Kim Jong-un au centre de Pyongyang, alors que les plus grands missiles présentés ont été des dispositifs de champ de bataille à court portée», a ajouté le média.

L'agence de presse japonaise Kyodo a également rapporté que Kim a assisté à l'événement depuis un stand d'observation mais n'a pas fait de commentaire.

Le troisième plus haut responsable chinois, Li Zhanshu, a été aperçu à la parade à côté de Kim dans la tribune.

Un groupe de journalistes a été invité pour assister à divers événements de célébration, dont la parade militaire.

Les questions de savoir quels types d'armes le Nord présenterait et quel message, s'il y en a, le dirigeant Kim prononcerait avaient attiré l'attention dans un contexte de négociations nucléaires entre les Etats-Unis et la Corée du Nord qui sont dans l'impasse.

Durant la parade militaire du 9 février dernier pour marquer la fondation de son armée, la Corée du Nord avait présenté des missiles ICBM, dont un Hwasong-15.

L'événement de ce dimanche a donné moins d'importance aux blindées, missiles et soldats mais plus aux groupes civiques comme les infirmières et travailleurs de la construction, a rapporté l'AFP.

Kim était entouré de hauts officiels, dont Kim Yong-nam, président du présidium de l'Assemblée populaire suprême.

Plus tôt dans la journée, une source du renseignement a dit que la parade militaire du Nord a été achevée ce matin et qu'une analyse était en cours pour déterminer les armes présentées et la présence de Kim.

Les médias nord-coréens ont gardé le silence sur l'événement, une première après que Kim a tenu son sommet historique avec le président américain Donald Trump.

Les experts considèrent l'approche atténuée et discrète de la Corée du Nord dans l'organisation de la parade militaire de ce dimanche comme une volonté de ne pas provoquer les Etats-Unis dans un contexte où les négociations nucléaires pourraient être relancées.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (à droite) et le troisième plus haut responsable chinois, Li Zhanshu, assistent le dimanche 9 septembre 2018 à une parade militaire marquant le 70e anniversaire de la fondation de la Corée du Nord, à Pyongyang. (AP=Yonhap)

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page