Go to Contents Go to Navigation

Réouverture d'un autre restaurant nord-coréen en Chine

Actualités 10.09.2018 à 13h58
Le restaurant Morangwan est ouvert à Shenyang le 9 septembre 2018.

SHENYANG, Chine, 10 sept. (Yonhap) -- Un grand restaurant nord-coréen a rouvert ses portes le week-end dernier à la ville chinoise de Shenyang, dans la province du Liaoning, après sa fermeture suite à un ordre des autorités chinoises.

Un ordre de fermeture de Pékin avait été émis en janvier dernier à l'attention de toutes les entités commerciales nord-coréennes conformément aux sanctions des Nations unies contre Pyongyang. Après les trois sommets entre la Corée du Nord et la Chine cette année et la récente amélioration des relations bilatérales, plusieurs restaurants nord-coréens en Chine s'apprêtent à relancer leurs activités.

Le restaurant Morangwan, un établissement nord-coréen situé dans la rue Xita à Shenyang, qui avait fermé ses portes le 8 janvier, propose à nouveau des plats depuis ce week-end.

Le restaurant était connu pour ses spectacles de musique et de danse donnés par des étudiants de l'école d'art de Pyongyang, aussi employés comme serveurs.

Selon des sources, le Morangwan s'est préparé à sa réouverture avec un patron chinois et la réouverture avait été reportée en raison d'une structure de propriété compliquée.

«Les restaurants nord-coréens en Chine ont fermé leurs portes un par un suite à l'ordre des autorités chinoises se pliant aux sanctions onusiennes au début de cette année. L'amélioration rapide des relations au premier semestre a conduit à la reprise de leurs activités», a noté une source.

Le restaurant Reungrado, se trouvant dans la même rue à Shenyang, a baissé le rideau le 10 janvier mais des travaux de remise en état ont été observés, indiquant une réouverture imminente.

«Au restaurant Reungrado, la grille est levée et un tas de sacs de ciment semblant être liés à des travaux de rénovation ont été observés à l'entrée. Des réfrigérateurs et d'autres équipements de la restauration ont été aussi aperçus à l'entrée du restaurant», a fait remarquer une autre source.

Le restaurant Ryugyong, le plus grand établissement nord-coréen à Dandong, dans la province du Liaoning, attire à nouveaux des clients depuis fin avril, un mois après le premier sommet Corée du Nord-Chine cette année bien qu'il soit enregistré sous le nom d'un Chinois.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page