Go to Contents Go to Navigation

Trump a reçu une lettre de Kim demandant un 2e sommet

Actualités 11.09.2018 à 09h33

WASHINGTON, 10 sept. (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a reçu une lettre du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un demandant un deuxième sommet bilatéral et les préparations sont déjà en cours, a annoncé lundi la Maison-Blanche.

Trump avait dit la semaine dernière qu'il attendait une lettre de Kim dans un contexte de négociations sur le démantèlement des armes nucléaire du régime qui sont dans l'impasse.

La lettre était «très chaleureuse» et «très positive», a dit Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison-Blanche, lors d'une conférence de presse.

Elle a dit que les Etats-Unis étaient «ouverts» à un deuxième sommet et que des discussions étaient en cours pour le coordonner.

«Nous vous informerons quand nous aurons plus de détails», a répondu Sanders à une question pour savoir si le sommet pourrait avoir lieu à Washington. «Mais bien sûr, (c'est) quelque chose que nous souhaitons voir se passer et qui se passera, (nous) continuons déjà à travailler pour que cela se passe», a-t-elle ajouté.

Trump et Kim ont tenu leur premier sommet en juin à Singapour et la Corée du Nord s'est engagée à travailler vers la «dénucléarisation complète» de la péninsule coréenne en échange d'une garantie de sécurité au régime nord-coréen.

Les négociations sur l'application de l'accord semblent être dans l'impasse. Les Etats-Unis demandent un inventaire complet des armes nucléaires de Pyongyang, alors que l'Etat communiste insiste sur la déclaration de fin officielle de la guerre de Corée (1950-1953), qui s'est terminée par un armistice.

Des officiels sud-coréens ont rencontré Kim à Pyongyang la semaine dernière pour arranger le troisième sommet entre le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen. La délégation sud-coréenne a dit que Kim a réaffirmé son engagement de dénucléariser la péninsule coréenne et exprimé sa volonté de résoudre la question avant la fin du premier mandat de Trump, au début de 2021.

Trump a salué les remarques de Kim en déclarant sur son compte Twitter que «nous allons y arriver ensemble».

Trump a reçu une lettre de Kim demandant un 2e sommet0

Le gouvernement Trump a vanté une série d'actions de la Corée du Nord comme un progrès évident vers le démantèlement des programmes d'armes nucléaires et balistiques du régime.

Sanders a rappelé aux journalistes que le Nord a cessé de tester des armes nucléaires et balistiques, libéré des détenus américains et renvoyé les restes qu'on suppose de soldats américains tués durant la guerre de Corée.

Comme Trump l'a déjà noté, la parade militaire de la semaine dernière à Pyongyang n'a pas présenté de missiles balistiques capables d'atteindre les Etats-Unis.

«Nous considérons cela comme un signe de bonne volonté», a dit Sanders. «Et encore, la lettre de Kim au président a certainement montré un engagement pour continuer les conversations, continuer à travailler pour les progrès qu'ils ont eus depuis leur sommet il y a seulement quelques mois», a-t-elle ajouté.

Plus tôt, des spéculations étaient apparues, selon lesquelles Trump et Kim pourraient se rencontrer en marge de l'Assemblée générale à New York, aux Etats-Unis, à la fin de ce mois-ci. Le dirigeant de l'Etat communiste n'a pas encore confirmé sa participation au rassemblement international.

Sanders a dit n'avoir aucun détail sur la date exacte du deuxième sommet.

Trump s'est montré optimiste quant aux perspectives de dénucléarisation de la Corée du Nord. Le président américain a cependant cité un manque de progrès dans la réalisation de cet objectif en annulant une visite programmée à Pyongyang de son secrétaire d'Etat, Mike Pompeo.

Pompeo s'est montré plus prudent, en disant la semaine dernière qu'«il y a énormément de travail à faire».

Dans un discours prononcé à Washington lundi, John Bolton, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, a dit que Pyongyang devrait prendre les mesures nécessaires pour abandonner son programme nucléaire.

«Nous attendons encore cela», a dit Bolton. «La possibilité d'une nouvelle rencontre entre les deux dirigeants existe désormais, mais le président Trump ne peut faire en sorte que les Nord-Coréens franchissent le seuil de la porte qu'il a laissé ouverte. Ce sont eux qui doivent prendre des mesures pour la dénucléarisation et c'est ce que nous attendons.»

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page