Go to Contents Go to Navigation

Le gouvernement envisagera toutes les options pour encourager la création d'emplois

Actualités 12.09.2018 à 15h13
Le ministre de l'Economie et des Finances Kim Dong-yeon dirige une réunion des ministres liés à l'économie au complexe gouvernemental à Séoul le mercredi 12 septembre 2018.

SEOUL, 12 sept. (Yonhap) -- Le ministre de l'Economie et des Finances Kim Dong-yeon a fait savoir ce mercredi que le gouvernement fera tous ses efforts pour améliorer le marché de l'emploi alors qu'une reprise de l'emploi est peu probable dans un avenir proche.

Sa remarque est intervenue alors que le nombre de personnes employées a atteint 26,9 millions en août, en hausse de 3.000 par rapport au même mois de l'année dernière, selon Statistique Corée (KOSTAT).

La création d'emplois en août marque le niveau le plus bas depuis janvier 2010, quand 10.000 postes ont disparu.

Le nombre d'emplois nouvellement ajoutés est resté en dessous des 10.000 par mois pour le deuxième mois consécutif. Le secteur manufacturier a perdu 105.000 emplois le mois dernier, marquant une baisse pour le cinquième mois consécutif. Le secteur du détail a également vu une réduction de 123.000 postes le mois dernier par rapport à l'année dernière.

«Afin d'augmenter les emplois, le gouvernement envisagera toutes les options», a déclaré le ministre des Finances lors d'une réunion des ministres liés à l'économie. «La restructuration dans les secteurs de la fabrication automobile et de la construction navale a affecté le marché de l'emploi. Etant donné la situation globale, il est difficile de voir une amélioration dans une courte période.»

«La hausse du salaire minimum est une des principales raisons du ralentissement du marché de l'emploi... Nous vérifierons l'option de régler le rythme d'augmentation du salaire minimum», a indiqué Kim.

Il a également expliqué que les facteurs structurels et économiques peuvent être cités pour la baisse récente du marché de l'emploi.

Le ministre, cependant, a souligné que l'augmentation prévue du salaire minimum pour l'année prochaine est irréversible.

Le ministre a également réaffirmé qu'une série de mesures politiques doit être appliquée d'une façon telle que le marché et la société puissent s'adapter.

Il y a des critiques selon lesquelles les politiques économiques clés du gouvernement Moon Jae-in, telles que l'augmentation du salaire minimum, sont une raison de la mauvaise situation du marché de l'emploi et de l'accroissement des inégalités de revenus.

«Le gouvernement écoutera la voix du marché et réglera le degré et la vitesse de la mise en œuvre des politiques», a-t-il déclaré.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page