Go to Contents Go to Navigation

Séoul dévoile de nouvelles mesures pour freiner la flambée des prix de l'immobilier

Actualités 13.09.2018 à 17h50

SEOUL, 13 sept. (Yonhap) -- Le gouvernement a annoncé ce jeudi que les propriétaires de maisons à valeur élevée et de multiples logements seront imposés plus que prévu afin de lutter contre la hausse des prix de l'immobilier.

L'administration Moon Jae-in a dévoilé cette année diverses mesures visant à freiner cette hausse, sans grand succès.

Face à la plus forte hausse des prix de l'immobilier à Séoul en une décennie, le gouvernement a annoncé qu'il taxera davantage les propriétaires de maisons de grande valeur et de multiples logements et augmentera le nombre de nouveaux logements à Séoul et dans ses environs.

Le ministère des Finances a annoncé qu'il augmentera ledit taux exhaustif de taxe foncière pour les logements coûtant entre 300 millions de wons (267.000 dollars) et 600 millions de wons à 0,7%, contre 0,5% proposé initialement.

Le taux pour les logements coûtant entre 600 et 1.200 millions de wons sera relevé d'entre 0,25 et 0,5 point de pourcentage, et le taux maximal sera de 3,2%, contre 2% actuellement.

Le ministère compte aussi relever le taux imposable d'une propriété, qui est actuellement de 80% de la valeur du logement estimée par le gouvernement. Ce taux devrait être de 100% d'ici 2022, contre 90% d'ici 2020 proposés initialement.

«Le marché du logement n'opère pas normalement et se trouve dans un état irrationnel», a déclaré le ministre des Finances Kim Dong-yeon pendant un point de presse. «Les taxes foncières seront fortement augmentées pour freiner les ardeurs spéculatives», a dit Kim, qui a ajouté que d'autres mesures seront mises en place si le marché ne se stabilise pas.

Ces dernières mesures toucheront environ 274.000 personnes et rapportera à l'Etat 420 milliards de wons de recettes fiscales.

De plus amples restrictions seront aussi placées contre l'achat de logements additionnels par les particuliers.

Le gouvernement va de plus construire de nouveaux logements à Séoul et dans ses environs afin d'équilibrer la balance entre l'offre et la demande et contrôler la hausse des prix. Le ministère du Territoire ambitionne de construire plus de 300.000 nouveaux logements.

Séoul dévoile de nouvelles mesures pour freiner la flambée des prix de l'immobilier0

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page