Go to Contents Go to Navigation

Le Nord demande de nouveau à Séoul d'appliquer l'accord du sommet intercoréen

Actualités 14.09.2018 à 10h19
Le Nord demande de nouveau à Séoul d'appliquer l'accord du sommet intercoréen0

SEOUL, 14 sept. (Yonhap) -- Le principal quotidien nord-coréen, Rodong Sinmun, a réitéré ce vendredi son appel à la Corée du Sud pour qu'elle applique fidèlement l'accord du sommet intercoréen d'avril, en soulignant l'importance de la coopération entre les deux Corées sans ingérence extérieure.

«Le Nord et le Sud doivent faire des efforts constants pour améliorer leurs relations quelles que soient les circonstances et l'atmosphère et exécuter fidèlement la déclaration de Panmunjom», a indiqué le Rodong Sinmun.

«Peu importe la complexité et l'entrelacement des relations intercoréennes et la situation politique autour de la péninsule coréenne. Si nous reconnaissons la responsabilité que nous avons envers notre époque et notre histoire et si nous avons la volonté de répondre à la demande de notre peuple, nous pouvons faire des progrès dans les relations Nord-Sud», a ajouté le quotidien.

La déclaration de Panmunjom se réfère à l'accord qui a été conclu entre leurs leaders au sommet bilatéral d'avril dans lequel ils sont convenus de travailler ensemble vers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne, de cesser les actes hostiles réciproques et de renforcer les échanges et les contacts transfrontaliers.

La demande renouvelée est intervenue alors que les deux Corées prévoient d'ouvrir aujourd'hui un bureau de liaison conjoint à Kaesong, une ville frontalière nord-coréenne, dans le cadre de l'application de l'accord du sommet.

Le bureau devait ouvrir ses portes en août mais le lancement avait été reporté dans un contexte de préoccupations apparentes des Etats-Unis sur les progrès dans les relations intercoréennes plus rapides que dans les négociations nucléaires avec le Nord qui sont dans l'impasse.

Le Rodong Sinmun a souligné que les progrès dans les relations intercoréennes n'étaient pas «quelque chose qui doit être approuvé par quelqu'un», en insistant qu'il y a aucune raison de s'inquiéter de la façon dont les personnes extérieures observent ce que les deux Corées font.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page