Go to Contents Go to Navigation

(4e LD) Moon dit vouloir aller de l'avant lors de sa rencontre avec le dirigeant nord-coréen

Actualités 18.09.2018 à 19h45
Le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un échangent une poignée de main le 18 septembre 2018 avant d'entamer leur premier volet du troisième sommet au siège du Comité central du Parti du travail à Pyongyang.

SEOUL, 18 sept. (Joint Press-Corps-Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a appelé à faire des efforts pour réaliser des progrès lors de sa rencontre ce mardi avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

«Je ressens une lourde responsabilité en réalisant pleinement les poids que nous portons et devons porter», a déclaré Moon au début du premier volet de son troisième sommet bilatéral avec Kim avant de faire part de son souhait de voir «le sommet produire de riches résultats pour faire des cadeaux de la fête des moissons à 80 millions d'habitants (des deux pays)». «Le monde entier nous regarde, alors j'espère que nous montrerons les fruits de la paix et de la prospérité à tous les gens du monde.»

«J'exprime mes remerciements pour la détermination du président de la Commission des affaires de l'Etat de la Corée du Nord Kim Jong-un à ouvrir une nouvelle ère», a aussi déclaré Moon en saluant notamment la «décision courageuse» prise dans le discours du Nouvel An du dirigeant nord-coréen.

La réunion a débuté à 15h45 au siège du Comité central du Parti du travail à Pyongyang.

Moon est arrivé plus tôt dans la journée à Pyongyang à bord d'un vol direct de Séoul, devenant ainsi le troisième chef d'Etat sud-coréen à se rendre dans la capitale nord-coréenne.

C'est la première fois que Kim accueille un dirigeant étranger dans ce haut lieu, a noté le conseiller aux relations publiques, Yoon Young-chan.

Le sommet entre les deux leaders est le troisième du genre depuis l'entrée en fonction de Moon en mai 2017. Ils s'étaient déjà rencontrés les 27 avril et 26 mai au village de la trêve de Panmunjom.

Kim a dit se sentir maintenant «très proche» du président sud-coréen et a remercié Moon pour ce qu'il a qualifié de grand résultat.

«Les relations Nord-Sud, Nord-Etats-Unis se sont améliorées. Le président Moon a apporté son aide pour initier les discussions Corée du Nord-Etats-Unis.»

Le conseiller à la sécurité nationale Chung Eui-yong et le directeur du Service national du renseignement (NIS) Suh Hoon étaient aussi présents à la réunion.

Coté nord-coréen se trouvaient Kim Yong-chol, cadre du Parti du Travail et chargé des affaires sud-coréennes, et Kim Yo-jong, la soeur du dirigeant nord-coréen, qui est aussi cadre du Comité central du parti nord-coréen.

Le sommet a pris fin à 17h45, selon le bureau présidentiel.

Peu de temps après son arrivée au siège du Comité central du Parti du travail, le président sud-coréen a écrit dans le livre d'or «A travers la paix et la prospérité s'unit le coeur de la nation».

Préalablement à son départ, Moon avait déclaré que son objectif était de trouver une issue à l'impasse des négociations de dénucléarisation entre Washington et Pyongyang.

«(Mon) voyage en Corée du Nord aura une signification importante s'il peut conduire à la reprise du dialogue Corée du Nord-Etats-Unis», avait déclaré à ses conseillers Moon avant de prendre la direction de l'aéroport de Séoul, selon Yoon.

Les négociations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord ont été suspendues après que le président américain Donald Trump a annulé un voyage de son secrétaire d'Etat Mike Pompeo, invoquant un «manque de progrès» dans le processus de dénucléarisation.

Le dirigeant nord-coréen a de son côté avancé que son pays a pris de nombreuses mesures importantes et irréversibles qui ont privé le pays de la capacité d'effectuer de nouveaux tests nucléaires et de missiles.

Le président sud-coréen a souligné hier la nécessité de trouver le «point d'intersection» entre les deux parties.

Au menu des discussions seront également la réduction des tensions militaires entre les deux Corées et l'amélioration des relations bilatérales pour promouvoir et accélérer le processus de dénucléarisation du Nord, selon Moon.

Plus d'une dizaine de chefs d'entreprise accompagnent le président. Selon des officiels de Cheong Wa Dae, ils devraient donner un aperçu de la coopération économique et de l'aide que Séoul pourrait fournir à une Corée du Nord dénucléarisée.

Aucun nouveau projet de coopération économique sera toutefois proposée au Nord au cours de cette visite de trois jours à Pyongyang, a dit Yoon à Séoul.

Les deux hommes se rencontreront à nouveau demain pour le deuxième volet de leur sommet.

Selon les résultats de leurs discussions, les deux dirigeants pourraient donner une conférence de presse conjointe à Pyongyang pour annoncer les résultats de leur sommet, ont indiqué les officiels. Moon rentrera jeudi au Sud.

lsr@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page