Go to Contents Go to Navigation

Samsung SDS dévoile une technologie anti-piratage pour la signature électronique

Actualités 01.10.2018 à 09h40

SEOUL, 01 oct. (Yonhap) -- Samsung SDS Co., la filiale informatique du groupe industriel sud-coréen Samsung, a annoncé aujourd'hui avoir développé une technologie anti-piratage qui aidera à renforcer la sécurité des signatures électroniques.

La société a déclaré que cette technologie est centrée sur le blocage des attaques par canal latéral, une méthode de piratage qui vole des informations privées en analysant les signaux et la consommation électrique lors de l'activation de l'algorithme pour les signatures électroniques relatives aux cartes de crédit et des appareils dotés de l'Internet des objets (IdO).

Les attaques par canal latéral permettent aux pirates informatiques de dupliquer les cartes de crédit grâce aux informations dérobées à partir des signatures électroniques.

La firme a déclaré que la technologie bloque ces attaques en modifiant la clé de cryptage via le propre algorithme de Samsung SDS.

Elle a également souligné que la technologie offrirait une percée dans le secteur de la sécurité, car la demande de dispositifs IdO traitant des informations sensibles a augmenté récemment, alors que le marché manquait de solutions pouvant bloquer les attaques par canal secondaire.

«La technologie anti-attaque de canal latéral peut être appliquée à tous les domaines utilisant des signatures électroniques», a déclaré Samsung SDS. «Grâce à la technologie de sécurité la plus performante au monde, nous prévoyons de renforcer la sécurité des plates-formes et des solutions ainsi que de pénétrer davantage le marché du cryptage.»

Samsung SDS dévoile une technologie anti-piratage pour la signature électronique - 1

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page