Go to Contents Go to Navigation

La Corée devrait devenir membre du conseil d'administration du FVC

Actualités 01.10.2018 à 13h51
Fonds vert pour le climat (FVC). Capture de la page d'accueil du FVC)

SEJONG, 01 oct. (Yonhap) -- La Corée du Sud devrait obtenir une place au sein du conseil d'administration du Fonds vert pour le climat (FVC) des Nations unies dont la mission est d'aider les nations pauvres à lutter contre le réchauffement climatique, a fait savoir ce lundi le ministère de l'Economie et des Finances.

La Corée du Sud est sur la liste des nominations pour trois postes de membre et trois autres de membres suppléants de la région Asie-Pacifique au conseil d'administration du FVC, a indiqué le ministère.

Si la Corée du Sud devient membre, ce sera une première pour le pays. Le FVC est basé à Incheon. Le fonds est gouverné par les 24 membres de son conseil qui représentent des pays développés et en voie de développement de manière égale.

La Corée du Sud a été un membre suppléant au premier mandat du conseil du FVC, de 2013 à 2015. Lancé en 2010, le FVC vise à acheminer des fonds des nations industrialisées vers les pays en voie de développement, afin d'aider ces derniers à lutter contre les problèmes liés au changement climatique.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page