Go to Contents Go to Navigation

Après Pyongyang et Séoul, Pompeo prend la direction de Pékin

Actualités 08.10.2018 à 15h56
Pompeo rencontre Kim Jong-un

SEOUL, 08 oct. (Yonhap) -- Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a quitté ce lundi la Corée du Sud, où il était arrivé hier après sa visite d'un jour en Corée du Nord, pour se diriger vers la Chine, la dernière destination de sa tournée en Asie du Nord-Est.

Le déplacement en Chine de Pompeo, qui dirige les négociations avec la Corée du Nord, suite à une visite à Pyongyang est assez exceptionnel.

Au cours de son séjour à Pékin, le secrétaire d'Etat américain devrait rencontrer des hauts responsables chinois pour les informer des résultats de sa quatrième visite à Pyongyang et discuter des moyens de réaliser la dénucléarisation de la péninsule coréenne et d'établir un régime de paix.

Après sa visite à Pyongyang, Pompeo a déclaré avoir eu des discussions «bonnes et productives» avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un qui ont inclus des mesures que le Nord prendra en vue de la dénucléarisation dont l'inspection du démantèlement du site nucléaire et des mesures correspondantes américaines.

Le secrétaire d'Etat américain devrait demander la coopération de Pékin comme le gouvernement américain a appelé à plusieurs reprises la Chine à jouer un rôle actif dans le processus de discussions en la désignant ouvertement comme un obstacle aux négociations de dénucléarisation.

Sur le chemin du Japon, la première destination de sa tournée en Asie du Nord-Est, Pompeo avait déclaré à des journalistes que si les négociations avec la Corée du Nord aboutissent à leur objectif, un traité de paix sera signé pour remplacer l'accord d'armistice avec la participation de la Chine.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page