Go to Contents Go to Navigation

Séoul et Washington vont chercher une entente pour réorganiser le CFC

Actualités 10.10.2018 à 16h40
Le ministre de la Défense Jeong Kyeong-doo prête serment le 10 octobre 2018 lors d'un audit parlementaire.

SEOUL, 10 oct. (Yonhap) -- La Corée du Sud et les Etats-Unis se mettront d'accord plus tard ce mois-ci sur une ébauche de la nouvelle composition du Commandement des forces combinées (CFC) qui fera suite au transfert envisagé du contrôle opérationnel en temps de guerre (OPCON), a fait savoir ce mercredi le ministère de la Défense.

Lors d'une présentation de ses politiques au cours d'un audit parlementaire, le ministère a indiqué que l'accord serait conclu lors de la prochaine Réunion consultative sur la sécurité (SCM) qui se tiendra à Washington le 31 octobre prochain.

En vertu de cet accord, un général quatre étoiles de la Corée du Sud assurera la direction du CFC alors qu'un général quatre étoiles des Etats-Unis occupera le poste de commandant adjoint. Depuis sa création en 1978, les Etats-Unis dirigent le CFC.

La structure générale du nouveau commandement sera similaire à l'actuel, a précisé le ministère.

Les alliés travaillent depuis longtemps pour le transfert de l'OPCON avec des conditions en prenant en compte de divers facteurs tels que les menaces militaires du Nord et l'ensemble des capacités du Sud à mener des opérations en temps de guerre.

Au cours de l'audit parlementaire, le ministre de la Défense Jeong Kyeong-doo a promis de chercher à créer un environnement favorable à un «transfert stable de l'OPCON en s'appuyant sur une alliance Corée du Sud-Etats-Unis mutuellement complémentaire et solide» à une date rapprochée.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page