Go to Contents Go to Navigation

Séoul et Paris s'associent pour la restauration de biens culturels

Actualités 15.10.2018 à 14h49
Réacteur atomique réservé à la recherche, Hanaro, à l'Institut coréen de recherche sur l'énergie atomique (KAERI). © KAERI

DAEJEON, 15 oct. (Yonhap) -- La Corée du Sud et la France ont décidé de s'associer pour la préservation et la restauration de biens culturels en utilisant la radioactivité, a fait savoir ce lundi l'Institut coréen de recherche sur l'énergie atomique (KAERI).

Le KAERI a déclaré avoir signé un protocole d'entente avec l'Atelier de recherche et de conservation Nucléart (ARC-Nucléart) pour la coopération dans le développement de technologies de préservation et restauration du patrimoine à Grenoble, en France.

ARC-Nucléart est un groupement d'intérêt public, dédié à la conservation et la restauration des objets du patrimoine en bois ou cuir en utilisant la radioactivité.

Le KAERI projette de partager l'expérience et les connaissances de la France pour appliquer au patrimoine la technologie française de niveau mondial liée à la radioactivité.

«En se basant sur la coopération avec la France qui possède une meilleure technologie et une longue expérience dans le domaine de l'application de la radioactivité au patrimoine, (la Corée du Sud) accélérera le développement de cette technologie pour l'appliquer au patrimoine», a déclaré le chef du KAERI, Ha Jae-joo.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page