Go to Contents Go to Navigation

Séoul et Paris cherchent à augmenter les échanges entre start-up

Actualités 16.10.2018 à 10h33
Le président de l'Agence coréenne de promotion du commerce et de l'investissement (KOTRA) Kwon Pyung-oh prononce un discours le lundi 15 octobre 2018, lors du «Startup Summit 2018».

SEOUL, 16 oct. (Yonhap) -- «Startup Summit 2018», un événement pour soutenir l'entrée de start-up sud-coréennes sur le marché français et l'établissement d'un réseau, a eu lieu ce lundi à la Maison de la mutualité à Paris, a fait savoir ce mardi le ministère des PME et des Start-up.

L'événement, tenu à l'occasion de la visite d'Etat du président Moon Jae-in en France, a été coorganisé par la Small & Medium Business Corporation (SBC), l'Agence coréenne de promotion du commerce et de l'investissement (KOTRA), l'Institut coréen des start-up et du développement de l'entrepreneuriat (KISED) et le français Creative Valley.

Ces organisations ont également tenu une conférence sur l'innovation Corée-France pour présenter en alternance les programmes d'innovation et de support coréens et français et chercher des stratégies de croissance.

Lors de l'événement, quatre protocoles d'entente ont été signés, dont ceux entre la SBC et Bpifrance et entre la KOTRA et Paris&Co., consolidant la coopération entre les organes soutenant les start-up.

«On a besoin d'intensifier les échanges et la coopération entre les start-up des deux pays, alors que la France est un pays où l'écosystème des start-up est développé», a déclaré un officiel du ministère.

«Nous projetons de soutenir activement les start-up souhaitant entrer (sur le marché français) pour qu'elles obtiennent de bons résultats, à travers des investissements et des partenariats, à l'occasion de cet événement», a-t-il ajouté.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page