Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Promulgation de la déclaration commune de Pyongyang

Actualités 29.10.2018 à 13h48

SEOUL, 29 oct. (Yonhap) -- L'accord du sommet intercoréen du mois dernier a été publié ce lundi dans le Journal officiel du gouvernement, achevant la ratification et la promulgation de l'accord de paix sur fond de critiques de l'opposition selon lesquelles le gouvernement n'est pas parvenu à obtenir le consentement du Parlement.

Le gouvernement a annoncé dans son Journal officiel que le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un ont signé la déclaration commune de Pyongyang après avoir discuté des mesures destinées à améliorer les relations intercoréennes à un niveau plus élevé.

Il a aussi noté que l'accord ne devrait pas constituer un poids budgétaire lourd sur le pays.

Le président Moon Jae-in a ratifié l'accord la semaine dernière après que le gouvernement a conclu que la déclaration de Pyongyang n'exigeait pas de consentement parlementaire pour sa ratification étant donné qu'un précédent accord plus global, la déclaration de Panmunjom qui a été conclue lors du premier sommet du 27 avril entre Moon et Kim, fait actuellement l'objet d'un processus de ratification parlementaire.

Pour le gouvernement, la déclaration de Pyongyang du mois dernier est destinée à mettre en œuvre la déclaration de Panmunjom d'avril et la ratification parlementaire de l'accord plus global couvrirait tous les accords auxiliaires.

Cela dit, les partis conservateurs de l'opposition dont le Parti Liberté Corée (PLC) protestent contre cette décision en avançant qu'il est hors de question de ratifier un accord auxiliaire alors que le principal accord n'a pas encore été ratifié.

La déclaration de Panmunjom d'avril contient une série d'accords globaux pour «mettre fin à tout acte hostile l'un envers l'autre à tous les niveaux», explorer des moyens de renforcer les échanges transfrontaliers et poursuivre la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

La déclaration commune de Pyongyang a étoffé l'accord d'avril et appelle à une série de projets de coopération économique et humanitaire et à des échanges entre les deux Corées. Elle contient aussi l'engagement du Nord de prendre des mesures spécifiques envers la dénucléarisation.

Promulgation de la déclaration commune de Pyongyang - 1

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page