Go to Contents Go to Navigation

Le groupe SK sollicité pour participer à la privatisation de sociétés publiques vietnamiennes

Actualités 09.11.2018 à 14h09
Le président du groupe SK, Chey Tae-won, échange une poignée de main le jeudi 8 novembre 2018 avec le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc après leur réunion à le résidence de ce dernier à Hanoï, au Vietnam. © Groupe SK

SEOUL, 09 nov. (Yonhap) -- Le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc a demandé au président du groupe SK, Chey Tae-won, de participer à la privatisation de sociétés publiques dans une économie ayant l'une des croissances les plus rapides du monde, a fait savoir ce vendredi le conglomérat coréen.

«Nous ne ménagerons pas les efforts pour la fourniture d'une assistance complète dans la coopération avec SK», a dit Phuc lors de sa rencontre avec Chey à son bureau à Hanoï jeudi, selon le groupe SK.

Les deux hommes ont tenu leur première réunion en face à face en novembre de l'année dernière sur les moyens de stimuler la coopération entre le Vietnam et le conglomérat sud-coréen dont les activités vont de l'énergie aux semi-conducteurs.

Chey a exprimé son souhait de voir le groupe SK contribuer à la privatisation de sociétés publiques et les deux parties accélérer la coopération dans d'autres secteurs, selon le groupe.

Phuc a dit que le gouvernement vietnamien accélérerait la privatisation et la cession de grandes sociétés, notamment dans les secteurs de la télécommunication, de la chimie, du processus industriel, des boissons, de l'aviation et de l'énergie, selon la radio La Voix du Vietnam.

«Dans le processus d'"actionnarisation", le gouvernement vietnamien favorise toujours les investisseurs étrangers, dont le groupe SK possédant une forte capacité en termes de finance, technologie, marque et marché, pour les engager dans le processus en tant qu'investisseurs stratégiques», a dit Phuc dans un communiqué en langue anglaise, publié sur le site Web de la radio.

En septembre, le groupe SK a acquis une participation de 9,5% dans Masan Group Corp., un groupe vietnamien spécialisé dans les aliments et les boissons, pour 470 millions de dollars.

Le groupe SK est le troisième conglomérat de la Corée du Sud en termes de capital, après le groupe Samsung et le groupe Hyundai Motor.

Durant ces dernières années, le groupe SK a accéléré les investissements dans les sociétés étrangères et les partenariats qui pourraient mener à un effet de synergie dans ses secteurs d'activités dont le raffinage, les télécommunications et la construction.

En mars, le groupe SK a investi dans Grab, une société de service qui met en relation directe les utilisateurs avec des voitures avec chauffeur basée à Singapour, afin de générer une synergie avec ses technologies mobiles, T-map, une plate-forme de navigation routière, et ses batteries pour véhicules électriques.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

mot-clé
Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page