Go to Contents Go to Navigation

Uriminzokkiri condamne le groupe de travail et les exercices militaires sud-coréano-américains

Actualités 09.11.2018 à 14h46

SEOUL, 09 nov. (Yonhap) -- Le média de propagande nord-coréen Uriminzokkiri a dénoncé aujourd'hui les décisions récentes des Etats-Unis et de la Corée du Sud de créer un groupe de travail sur la dénucléarisation du Nord et de reprendre leurs exercices militaires conjoints.

Le site Web a déclaré que le projet de groupe de travail souligne une «intention perverse des Etats-Unis» de restreindre et de détruire les projets de coopération intercoréenne.

«Les Etats-Unis sont sur le point de mettre en place un organe chargé de surveiller et de contrôler directement les relations intercoréennes. C'est un acte arrogant. Ils n'ont aucune raison d'intervenir dans les affaires entre la Corée du Nord et du Sud», a publié le site Web dans un commentaire.

Uriminzokkiri condamne le groupe de travail et les exercices militaires sud-coréano-américains0

Séoul et Washington se sont mis d'accord la semaine dernière pour créer un groupe de travail conjoint pour des discussions fréquentes et systémiques sur la dénucléarisation, un régime de paix et des sanctions contre le Nord.

Lundi, les alliés ont repris le Korea Marine Exercise Program (KMEP), qui implique quelque 500 soldats, y compris des Marines américains d'Okinawa, au Japon, et du matériel militaire, notamment des véhicules amphibies d'assaut.

Uriminzokkiri a ensuite averti que le sentiment antiaméricain du public ne ferait que s'intensifier tant que les Etats-Unis s'immisceront dans les relations intercoréennes.

Le média a également critiqué la Corée du Sud pour avoir obéi aveuglément aux actes arrogants et semblables à ceux de gangsters commis par les Etats-Unis.

«Les autorités sud-coréennes doivent appliquer de manière approfondie les déclarations communes intercoréennes, au lieu de succomber aux Etats-Unis, si elles sont prêtes à écrire une nouvelle page de l'histoire des relations intercoréennes», a indiqué le site.

Meari, un autre site de propagande dirigé par le Nord, a dénoncé la reprise du KMEP après six mois, affirmant que l'exercice conjoint va à l'encontre de l'accord militaire intercoréen et menace la paix et la prospérité dans la péninsule coréenne.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page