Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Nord critique les Etats-Unis pour leur stratégie de «pression maximum»

Actualités 19.11.2018 à 10h33
La Corée du Nord critique les Etats-Unis pour leur stratégie de «pression maximum» - 1

SEOUL, 19 nov. (Yonhap) -- Le site de propagande nord-coréen DPRK Today a critiqué les Etats-Unis pour leur recours à la «pression maximum» pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne, en la décrivant comme une stratégie datant de «l'époque médiévale» qui ne fonctionnera jamais.

«Les Etats-Unis ont oublié les objectifs convenus durant le sommet à Singapour, en retirant le train du thème de base et de la voie de base de l'amélioration des relations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis et de la paix, et en le forçant vers une ligne locale de la dénucléarisation avec une pression maximum», a déclaré DPRK Today dans un article.

Le site de propagande nord-coréen a ajouté que les Etats-Unis sont en train d'intensifier ses systèmes de surveillance sur les installations militaires du Nord et de tenir des exercices militaires avec le Japon en mobilisant des porte-avions nucléaires et des chasseurs stratégiques autour de la péninsule coréenne pour accroître la pression sur la Corée du Nord.

DPRK Today a souligné que la Corée du Nord participe aux pourparlers non pas à cause de pressions extérieurs insupportables mais quand elle obtient une amélioration marquée de ses capacités militaires.

«Seuls les Etats-Unis ne sont pas fidèles et compromettent la paix», a dit le site de propagande.

Ces critiques visant les Etats-Unis sont intervenues alors que les négociations nucléaires sont dans l'impasse depuis le sommet de juin à Singapour entre le président Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

La Corée du Nord demande aux Etats-Unis d'apaiser les sanctions et d'apporter des efforts pour déclarer la fin officielle de la guerre de Corée (1950-1953) dans le cadre de concessions en échange de mesures substantielles de dénucléarisation qu'elle dit avoir prises, avec notamment la fermeture du principal site d'essais nucléaires.

Les Etats-Unis ont affirmé que les sanctions resteraient en vigueur jusqu'à ce que le Nord prenne plus de mesures significatives et concrètes.

Les perspectives se sont assombries quand les deux parties ont annulé leur réunion de haut niveau au dernier moment plus tôt ce mois-ci, qui était considérée comme une occasion de discuter des questions nucléaires et de préparer un éventuel deuxième sommet.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page