Go to Contents Go to Navigation

Le corps des Marines va établir un système de combat «dronebot»

Science/Tech 20.11.2018 à 14h41
Général de corps d'armée Jun Jin-goo

SEOUL, 20 nov. (Yonhap) -- Le corps des Marines de la Corée du Sud cherchera à mettre en place un système de combat robotisé avec des drones dans le cadre de ses efforts visant à améliorer ses capacités de débarquement amphibie, sa défense des îles situées près de la frontière du nord-ouest et sa mobilité opérationnelle, a annoncé aujourd'hui le général de corps d'armée Jun Jin-goo.

Le général a dévoilé le projet lors d'une allocution d'ouverture d'un forum sur les futures hautes technologies pour le combat naval.

«Nous allons développer un système de combat "dronebot" spécialement conçu pour les opérations de débarquement amphibie, ce qui permettra de surmonter les difficultés opérationnelles et d'optimiser l'efficacité», a déclaré Jun.

«Le drone à décollage vertical, utilisable dans des scénarios sans navires ou plates-formes terrestres, ainsi que le dronebot, capable de se lancer dans des opérations sous-marines ou autres opérations en mer, feront partie du système de combat optimisé pour les opérations de débarquement amphibie», a-t-il ajouté.

Jun a également déclaré que le corps des Marines a développé un concept de mobilisation de drones d'attaque capable de lancer plusieurs attaques simultanées sur un adversaire afin de remédier aux vulnérabilités lors de la phase initiale d'un conflit armé potentiel.

Les Marines envisagent également d'établir une plate-forme de dronebot conçue pour mieux protéger les «îles stratégiques», telles que l'île méridionale de Jeju et les îles frontalières occidentales près de la Corée du Nord, a ajouté Jun.

«(Avec la plate-forme), nous pourrons mettre fin aux opérations avant que le conflit n'atteigne le sol, car nous allons lancer des frappes de précision avec un système de puissance de feu en réseau et des drones d'attaque après avoir rapidement détecté le moindre signe de provocation de l'ennemi», a-t-il précisé.

De plus, les Marines a recours à un système de dronebot «modulaire» capable de mener des opérations de manière flexible pour faire face aux défis de sécurité militaires et non militaires, y compris une mission de secours aux sinistrés, a ajouté le général.

L'armée, y compris l'armée de terre, a exploré les fonctions militaires de technologies de pointe, telles que le big data, les drones et les robots, dans le cadre des efforts déployés pour être en phase avec la quatrième révolution industrielle en cours, marquée par la convergence de ces technologies.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page