Go to Contents Go to Navigation

Le Nord détruit 10 postes de garde dans la DMZ

National 20.11.2018 à 16h38
Poste de garde sud-coréen à Cheorwon

SEOUL, 20 nov. (Yonhap) -- La Corée du Nord a fait exploser ce mardi 10 postes de garde dans la Zone démilitarisée (DMZ) dans le cadre de l'accord militaire intercoréen qui appelle à leur retrait dans le but de réduire les tensions et de prévenir les affrontements accidentels, a annoncé le ministère de la Défense de Séoul.

Les explosions ont eu lieu vers 15h après que le Nord a informé hier le Sud de son plan de démolition.

Les deux Corées se sont mises d'accord pour détruire chacune 10 postes de garde et d'en conserver de chaque côté un possédant une valeur historique ou autre. Le Sud a décidé de préserver celui qui a été établi sur la côte est peu après la signature de l'armistice et le Nord un poste situé au centre de sa frontière où son dirigeant Kim Jong-un s'est rendu en juin 2013.

Les deux parties projettent d'achever le retrait de ces postes de garde d'ici la fin de ce mois-ci et la vérification le mois prochain.

Cette démolition fait partie de l'accord militaire de septembre qui inclut aussi une série de mesures d'établissement de la confiance et de contrôle des armes conventionnelles.

Parmi ces mesures figurent le désarmement de la Zone commune de sécurité (JSA), dans la DMZ, la mise en place d'un projet conjoint de recherche de restes de soldats morts durant la guerre de Corée (1950-1953) et l'établissement de zones tampons aériennes, maritimes et terrestres.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page