Go to Contents Go to Navigation

Un groupe privé international salue l'opération de déminage intercoréenne

Actualités 21.11.2018 à 10h44
Des soldats effectuent l'opération de déminage dans la DMZ à Cheorwon, dans la province du Gangwon. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 21 nov. (Yonhap) -- La Campagne internationale pour interdire les mines (ICBL) a salué l'opération de déminage sur la péninsule coréenne dans son rapport annuel, a indiqué ce mercredi Radio Free Asia (RFA).

Selon le rapport, l'ICBL a présenté mardi dans son rapport annuel sur les mines terrestres, «Landmine Monitor 2018», que les deux Corées ont commencé ensemble l'opération de déminage dans la Zone démilitarisée (DMZ) en octobre, dans le cadre des efforts pour rechercher des restes de soldats tués durant la guerre de Corée (1950-1953), et a salué ce genre de mesure des deux Corées pour établir la paix.

Le rapport a ajouté qu'il souhaite voir le déminage aider à atténuer la tension sur la péninsule coréenne.

Amelie Chayer, la responsable des politiques du groupe, a déclaré que l'opération de déminage sur la péninsule coréenne est un petit pas, mais un pas positif, en soulignant la nécessité de dialogues continus entre les deux Corées, lors de la séance d'annonce du rapport à l'Office des Nations unies à Genève, en Suisse.

Mark Hiznay, chercheur à Human Rights Watch (HRW), qui a participé à la rédaction du rapport, a également souligné l'importance de la Convention sur l'interdiction des mines antipersonnel, en disant que la Grèce et la Turquie ont adhéré à ce traité, malgré leur long conflit à la frontière où des mines ont été posées.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page