Go to Contents Go to Navigation

Maintien en appel d'une peine de prison de 2 ans contre l'ex-présidente Park

Actualités 21.11.2018 à 14h07
Maintien en appel d'une peine de prison de 2 ans contre l'ex-présidente Park - 1

SEOUL, 21 nov. (Yonhap) -- La Haute Cour de Séoul a maintenu ce mercredi la décision d'un tribunal de district de condamner l'ancienne présidente Park Geun-hye à une peine de prison de deux ans pour violation de la loi électorale, rejetant la demande du Parquet d'accroître la peine d'un an.

Le tribunal de première instance a reconnu coupable plus tôt Park d'interférence dans le processus de nomination du candidat du parti au pouvoir de l'époque, le Parti Saenuri, pour les élections générales de 2016.

Le Parquet a fait appel pour une peine de prison de trois ans contre l'ex-présidente, qui a été destituée en mars 2017 dans le cadre d'un vaste scandale de trafic d'influence et de corruption.

Park a été également reconnue coupable pour d'autres actes de corruption et d'abus de pouvoir qui ont conduit à une condamnation de 25 ans de prison assortie d'une amende de 20 milliards de wons (17,7 millions de dollars).

L'ancienne présidente a été également condamnée à six ans de prison supplémentaires pour avoir forcé et accepté des fonds illégaux de plusieurs agences gouvernementales, dont le Service national du renseignement (NIS).

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page