Go to Contents Go to Navigation

Les médias nord-coréens mettent en avant les avancées technologiques locales

Actualités 21.11.2018 à 18h20

SEOUL, 21 nov. (Yonhap) -- Les médias nord-coréens ont récemment souligné l'importance des technologies de l'information et des communications (TIC), dans le cadre des efforts du régime pour se développer économiquement.

DPRK Today, un site de propagande du régime nord-coréen, a indiqué mercredi dans un article qu'un laboratoire affilié à l'université la plus prestigieuse en Corée du Nord a développé plusieurs programmes et systèmes avancés d'intelligence artificielle.

L'article indique que l'Institut des sciences de pointe de l'université Kim Il Sung a été désigné comme l'une des dix meilleures entreprises des TIC du pays en 2018.

Un programme de reconnaissance vocale en langue coréenne et un programme de reconnaissance de documents en langue coréenne, tous deux développés par l'institut de l'université Kim Il Sung, ont été certifiés comme étant les meilleurs produits employant l'intelligence artificielle, selon l'article.

Photo de la 29e Exposition nationale des accomplissement des TIC, en Corée du Nord. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et distribution interdite).

L'institut a également développé en six mois un système de recherche intégré basé sur l'Intranet nord-coréen, qui permet de rechercher rapidement et précisément des informations stockées sur des centaines de sites Web, a ajouté l'article.

L'institut est en train de développer un programme d'interprétation simultanée, un logiciel de conversation gratuit combinant les technologies de reconnaissance vocale et de caractères ainsi qu'un programme capable de reconnaître n'importe quelle écriture.

Selon le journal nord-coréen Rodong Sinmun, un système de maison intelligente commandé par la voix et d'autres dispositifs avancés développés par l'institut de l'université Kim Il Sung ont été présentés à la 29e Exposition nationale des accomplissement des TIC, qui a débuté le 7 novembre à Pyongyang.

«Bien conscient qu'avoir des industries à forte valeur ajoutée accélérerait le développement économique, le Nord semble avoir entrepris sa propre quatrième révolution industrielle. Il cherche à maximiser la productivité en élevant le niveau d'automatisation par l'intégration des TIC», a déclaré Lim Eul-chul, professeur à l'université Kyungnam.

«Ce qui est important, c'est de commercialiser des technologies développées localement. Ne pouvant s'appuyer que sur son marché intérieur, le Nord semble se préparer à ouvrir et réformer son marché après la dénucléarisation et l'allégement des sanctions.»

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page