Go to Contents Go to Navigation

La taille du prochain exercice militaire Foal Eagle sera réduite

Actualités 22.11.2018 à 09h05
Le secrétaire à la Défense américain, James Mattis (EPA=Yonhap)

WASHINGTON, 21 nov. (Yonhap) -- La Corée du Sud et les Etats-Unis réduiront la taille d'un exercice militaire conjoint prévu au printemps prochain afin de faciliter les négociations sur le programme d'armement nucléaire de la Corée du Nord, a annoncé ce mercredi le secrétaire à la Défense américain James Mattis.

Mattis a dit aux journalistes au Pentagone que l'exercice Foal Eagle serait «réduit en envergure», a rapporté l'Agence France-Presse (AFP).

«Foal Eagle est en train d'être réorganisé afin de le maintenir à un niveau qui ne sera pas nuisible pour la diplomatie», a dit Mattis, cité par l'agence.

Le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un sont convenus, lors de leur sommet historique de juin à Singapour, de travailler vers la dénucléarisation «complète» de la péninsule coréenne.

Les négociations entre les deux parties sont cependant dans l'impasse.

Trump a dit, après le sommet, que les jeux de guerre «provocants» et «chers» avec la Corée du Sud devraient être suspendus pendant la durée des négociations.

La Corée du Nord considère les exercices conjoints comme étant des répétitions d'invasion.

L'exercice Foal Eagle est l'une des trois principales manœuvres militaires sud-coréano-américaines à grande échelle avec Ulchi Freedom Guardian et Key Resolve.

L'été dernier, les alliés ont suspendu Ulchi Freedom Guardian, deux exercices des Marines et l'exercice Vigilant Ace.

Le Pentagone a dit que les exercices devraient être réexaminés.

«Nous continuerons à regarder les multiples aspects des futurs exercices dont leur taille et envergure», a dit le lieutenant-colonel Chris Logan, porte-parole du Pentagone, dans un communiqué publié après les remarques de Mattis.

Logan a indiqué que le ministre sud-coréen de la Défense Jeong Kyeong-doo a convenu, lors d'une réunion le mois dernier, de mener des activités militaires dont des exercices pour compléter les efforts en vue d'obtenir la dénucléarisation et pour maintenir la préparation des forces combinées.

«Le secrétaire et le ministre sont convenus de continuer à réexaminer tous les exercices militaires conjoints à grande échelle et de prendre des décisions coordonnées sur la base des conseils des commandants militaires», a dit Logan.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page