Go to Contents Go to Navigation

Augmentation des revenus des ménages et accroissement des inégalités au T3

Actualités 22.11.2018 à 14h10

SEJONG, 22 nov. (Yonhap) -- Les revenus nominaux des ménages sud-coréens ont progressé au troisième trimestre par rapport à l'année dernière mais les écarts de revenus entre riches et pauvres se sont creusés, a montré ce jeudi un rapport de Statistique Corée (KOSTAT).

Chaque ménage a gagné en moyenne de 4,74 millions de wons (4.200 dollars) par mois durant la période juillet-septembre, en hausse de 4,6% par rapport à la même période de l'année dernière, a précisé le rapport.

Les revenus réels ajustés à l'inflation ont aussi augmenté de 3% sur un an au cours de la période citée, selon les données.

Les derniers chiffres ont montré aussi que les revenus salariaux des ménages ont augmenté de 4,5% en rythme annuel à une moyenne de 3,2 millions de wons au troisième trimestre et les revenus transférés comprenant les aides sociales ont bondi de 22,3% à 552.700 wons.

Les revenus générés par les actifs et les activités commerciales ont progressé de 9,3% et 1,1%, respectivement.

Le revenu mensuel moyen des 20% du bas de l'échelle des revenus a toutefois reculé de 7% en glissement annuel à 1,32 million de wons au troisième trimestre.

En revanche, les 20% les plus aisés ont gagné 9,73 millions de wons par mois, en hausse de 8,8% sur un an.

Par conséquent, le ratio de distribution des revenus disponibles, un baromètre clé pour mesurer l'égalité en matière de revenus, a atteint 5,52 pour la période juillet-septembre après s'être élevé à 5,23 le trimestre précédent et à 5,18 au troisième trimestre de 2017.

L'agence a expliqué que le recul du revenu mensuel moyen des 20% des ménages qui gagnent le moins était attribuable à la forte baisse des revenus salariaux et de ceux des auto-entrepreneurs.

Les derniers chiffres représentent une douche froide pour l'administration Moon Jae-in qui mène une politique de croissance dirigée par les revenus.

Le gouvernement a fait passer le salaire horaire minimum de 6.470 wons l'année dernière à 7.530 wons cette année, soit un bond de 16,4%, après avoir fixé comme objectif d'augmenter le salaire horaire à 10.000 wons d'ici 2020.

Augmentation des revenus des ménages et accroissement des inégalités au T3 - 1

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page