Go to Contents Go to Navigation

Les deux Corées établissent une «route tactique» dans la DMZ

Actualités 22.11.2018 à 15h46
Connexion d'une route dans la DMZ

SEOUL, 22 nov. (Yonhap) -- Les deux Corées ont connecté aujourd'hui une «route tactique» de 3 km traversant la Ligne de démarcation militaire (MDL) à l'intérieur de la Zone démilitarisée (DMZ) pour soutenir un projet conjoint de recherche de restes de soldats tués durant la guerre de Corée (1950-1953).

La route a été établie à l'arête Arrowhead, ou colline 281, à Cheorwon, à 90 km au nord-est de Séoul, site sur lequel les deux parties ont décidé de mener le projet destiné à retrouver les restes de soldats d'avril à octobre de l'année prochaine.

Cette première connexion routière en 14 ans entre dans le cadre des efforts bilatéraux destinés à bâtir la confiance et à réduire les tensions militaires avec comme objectif ultime d'établir un régime de paix durable sur la péninsule divisée. Les deux Corées ont construit leur première route transfrontalière longeant la côte ouest en 2003 et une deuxième le long de la côte est l'année suivante.

«Cela revêt une grande importance car la route a été construite à Cheorwon, qui se trouve au cœur de la péninsule, pour la première fois depuis que l'accord d'armistice a été signé (pour stopper le conflit de trois ans)», a déclaré le ministère de la Défense dans un communiqué de presse.

«Cela est aussi significatif sur le plan historique comme cela ouvre la voie aux efforts destinés à mener efficacement le projet conjoint de recherche destiné à soigner les cicatrices de la guerre à travers cette route qui a été construite au centre du champ de la bataille la plus féroce», a-t-il ajouté.

Les deux Corées ont commencé à construire la route et à mener une opération de déminage sur l'arête pour assurer la sécurité avant de lancer le projet l'année prochaine. La partie sud-coréenne de la route est d'une largeur de 12 mètres.

La route non recouverte sera utilisée pour le transport de personnel et d'équipements nécessaires à la recherche de restes de soldats.

Il y a eu trois batailles importantes contre les forces communistes à l'arête Arrowhead entre 1952 et 1953. Les restes de plus de 200 soldats sud-coréens et de dizaines de troupes du Commandement des Nations unies (UNC), dont des soldats américains et français, auraient été enterrés là-bas.

Ce projet fait partie de l'accord militaire que les ministères de la Défense des deux Corées ont signé après le troisième sommet entre le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Pyongyang en septembre.

L'accord militaire inclut une série de mesures de construction de la confiance et de contrôle des armes conventionnelles, telles que le désarmement de la Zone commune de sécurité (JSA) dans la DMZ et l'établissement de zones tampons terrestres, aériennes et maritimes dans le but de prévenir les affrontements accidentels.

Cette photo fournie par le ministère de la Défense montre un officiel sud-coréen échangeant une poignée de main avec son homologue nord-coréen lors d'une récente opération destinée à construire une route tactique traversant la MDL en vue de soutenir un projet conjoint de recherche de restes de soldats tués pendant la guerre de Corée.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page