Go to Contents Go to Navigation

Un jour dans l'histoire de la Corée

23 novembre

1988 -- L'ancien président Chun Doo-hwan, qui a transmis le pouvoir à son collègue militaire Roh Tae-woo en février de la même année, présente des excuses pour avoir mis de côté une grande quantité de fonds durant ses huit années de présidence. Appelant ces fonds des «cadeaux et dons» de conglomérats, Chun promet de les reverser dans les caisses de l'Etat. Après cette annonce, il se retirera au temple Baekdam au mont Seorak, dans la province du Gangwon.

La cour de justice déclarera plus tard que Chun a accumulé illégalement plus de 220 milliards de wons (191 millions de dollars) durant son mandat. L'ancien président niera posséder une telle somme et ne tiendra pas sa promesse de rendre les fonds.

2010 -- La Corée du Nord procède à des tirs d'artillerie en direction de la mer Jaune, touchant l'île sud-coréenne de Yeonpyeong, non loin de la frontière maritime entre les deux Corées. Cet événement est considéré comme l'une des pires attaques effectuées par le Nord contre le Sud depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953).

2012 -- Le candidat indépendant Ahn Cheol-soo se retire de la course à l'élection présidentielle et Moon Jae-in devient ainsi le candidat unique de l'opposition.

(FIN)

Accueil Haut de page