Go to Contents Go to Navigation

Ouverture d'un centre de soutien à l'industrie nucléaire

Actualités 22.11.2018 à 18h25

SEOUL, 22 nov. (Yonhap) -- Un centre de soutien à l'industrie nucléaire a été ouvert ce jeudi à Séoul afin de promouvoir l'accès au marché international et d'assurer la continuité de la chaîne logistique dans un contexte d'abandon progressif du nucléaire, a indiqué le gouvernement.

Des filiales du nucléaire de Korea Electric Power Corp. (KEPCO), telles que Korea Hydro & Nuclear Power Co. et KEPCO Engineering & Construction Company Inc., ainsi que des entreprises du secteur de la construction et des fabricants de pièces se sont réunis pour l'ouverture du centre dans le sud de Séoul.

KEPCO tente de remporter un projet dans le secteur nucléaire en Arabie Saoudite après avoir été sélectionné comme soumissionnaire privilégié en juin, aux côtés de rivaux des Etats-Unis, de France, de Russie et de Chine.

Le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie a indiqué qu'il communiquera étroitement avec les services publics et les entreprises locales de l'industrie nucléaire pour maintenir la chaîne d'approvisionnement et les technologies de base dans le cadre de la politique de transformation énergétique.

Cette politique vise à augmenter le ratio des énergies renouvelables à 20% d'ici 2030 en réduisant la dépendance à l'énergie nucléaire et au charbon.

Des responsables de l'industrie nucléaire se sont dits préoccupés par le fait que le plan d'abandon progressif du nucléaire pourrait entraver leurs efforts pour exporter des réacteurs nucléaires à l'étranger.

La Corée du Sud exploite actuellement 24 réacteurs nucléaires qui génèrent environ 30% de son électricité. Dans le cadre du plan d'élimination progressive du nucléaire, les dix plus anciens réacteurs de la nation seront fermés d'ici 2030 à mesure qu'ils arrivent en fin de vie utile.

Ouverture ce jeudi 22 novembre 2018 à Séoul du centre de soutien à l'industrie nucléaire.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page