Go to Contents Go to Navigation

Le sommet intercoréen attendu dans un avenir proche, selon le NIS

Actualités 22.11.2018 à 20h48

SEOUL, 22 nov. (Yonhap) -- Le Service national du renseignement (NIS) a dit ce jeudi que le prochain sommet intercoréen devrait se dérouler «dans un avenir proche».

Le NIS a fait cette déclaration durant une réunion de la commission du renseignement de l'Assemblée nationale. La réunion s'est déroulée à huis-clos. Le député du Parti Liberté Corée Lee Eun-jae, membre de la commission, a parlé à la presse à la fin de la réunion.

Le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un ont tenu trois sommets jusqu'à présent en 2018. Ils se sont rencontrés au village de la trêve de Panmunjom en avril et mai. Moon s'est rendu en septembre à Pyongyang pour participer au troisième sommet, au cours duquel Kim a accepté l'invitation du président sud-coréen de se rendre à Séoul d'ici la fin de l'année.

Le NIS a également dit garder un œil sur les activités de piratage informatique de la Corée du Nord, sans préciser exactement quand la Corée du Nord a lancé des cyber-attaques.

A la question de savoir si les missiles Scud nord-coréens de la base Sakkanmol sont pointés vers la Corée du Sud, le NIS a répondu: «nous pensons qu'ils poursuivent leur programme balistique», sans en dire plus.

Au cours d'une réunion avec les députés de la même commission le 14 novembre, le NIS avait déclaré que des activités normales étaient en cours à Sakkanmol.

Suh Hoon, directeur du Service national du renseignement, se prépare à participer à la réunion de la commission du renseignement de l'Assemblée nationale ce jeudi 22 novembre 2018 à Séoul.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page