Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Séoul demande à la Roumanie de soutenir le processus de paix sur la péninsule coréenne

Actualités 23.11.2018 à 17h29

SEOUL, 23 nov. (Yonhap) -- La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha a demandé ce vendredi à la Roumanie de jouer un rôle clé dans le soutien au processus de paix sur la péninsule coréenne, en particulier quand elle prendra la présidence de l'Union européenne (UE) l'année prochaine.

Lors d'une réunion avec son homologue roumain, Teodor-Viorel Melescanu, à Séoul, Kang a mis l'accent sur «la voix et le leadership» des pays européens au moment où la Corée du Sud concentre ses efforts pour atteindre l'objectif de dénucléarisation complète de la péninsule et apporter une paix permanente.

Le chef de la diplomatie roumaine a décrit la Corée du Sud comme l'un des partenaires les plus importants pour son pays.

L'amélioration des relations politiques et économiques avec la Corée du Sud est un enjeu majeur pour la Roumanie, a-t-il ajouté.

Melescanu a dit que la Roumanie souhaite trouver des moyens concrets pour aider à ce que le processus de paix aille de l'avant.

Les deux diplomates ont également discuté d'autres sujets, tels que la sortie prévue de la Grande-Bretagne de l'Union européenne et de la coopération sur la scène internationale, y compris aux Nations unies.

Ils ont aussi décidé de travailler ensemble pour accroître les investissements et le commerce bilatéraux grâce à l'accord de libre-échange entre la Corée du Sud et l'Union européenne.

Melescanu est arrivé en Corée du Sud jeudi pour une visite de trois jours, comme les deux parties marquent le 10e anniversaire de l'établissement de leur partenariat stratégique.

La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha échange une poignée de main avec son homologue roumain, Teodor Melescanu, le vendredi 23 novembre 2018 au siège du ministère à Séoul.

kimsy@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page