Go to Contents Go to Navigation

Six Sud-Coréens sur dix ont visionné de fausses informations

Actualités 23.11.2018 à 20h41

SEOUL, 23 nov. (Yonhap) -- Six Sud-Coréens sur dix d'âge adulte ont visionné de fausses informations, a montré ce vendredi un sondage du centre de recherche Barun ICT de l'université Yonsei.

Selon ce sondage mené auprès 1.312 personnes du 25 octobre au 1er novembre, 88,6%, soit 1.162 personnes, ont dit avoir entendu de fausses informations et 60,6%, ou 795 personnes, ont dit avoir visionné de fausses informations.

Selon le centre, 88,8%, ou 1.164 personnes, ont estimé que la diffusion de fausses nouvelles est un problème sérieux.

Six Sud-Coréens sur dix ont visionné de fausses informations - 1

Les répondants ont dit penser que 28,8% des nouvelles auxquelles ils ont accès sont fausses, en moyenne, et que le contenu n'est pas vérifié ou confirmé pour 36,3% des nouvelles.

Les 795 personnes ayant vu fausses nouvelles ont dit que les histoires fabriquées provenaient en moyenne de 1,84 média.

Les sites de vidéo en ligne, tels que YouTube, ont été les plus fréquemment cités comme sources des fausses nouvelles, dans 20,9% des cas, suivis par les forums en ligne avec 18,1% et des portails Internet comme Naver et Daum (17,2%).

Facebook et d'autres sites de réseaux sociaux ont représenté 16,6% des fausses nouvelles, suivis des services de messagerie comme Kakao (13,5%), de la télévision (8,2%), des sites Web des médias (3,6%) et des journaux (2%). Les personnes interrogées ont regardé les informations pendant 54,32 minutes par jour en moyenne et ont fréquenté 2,94 médias différents en moyenne.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page