Go to Contents Go to Navigation

La marine va déployer un nouveau missile l'année prochaine

Actualités 25.11.2018 à 15h35

SEOUL, 25 nov. (Yonhap) -- La marine sud-coréenne va déployer l'année prochaine de nouveaux systèmes d'armement, dont des missiles intercepteurs guidés, ont fait savoir ce dimanche des sources du secteur de la défense.

L'Agence pour le développement de la défense (ADD) a déjà mis au point le missile guidé, baptisé Haegung (arc de mer), conçu pour intercepter les missiles ou abattre les avions ennemis. Ce dernier est tiré depuis une plateforme verticale et son radar peut détecter plusieurs cibles en même temps.

Lors d'un test d'évaluation, neuf missiles sur dix ont atteint leur cible avec précision, selon une source de l'ADD.

Le développement du missile a débuté en 2011. Il sera déployé sur les frégates et Landing Ship Dock (LSD) de la marine.

L'agence espère aussi terminer en septembre prochain le développement d'un drone de moyenne altitude, qui sera remis à l'armée de l'air. Il opérera à une altitude de 10 à 12km et sera équipé de radars d'une portée de 100km.

L'ADD travaille également à la conception d'un missile sol-air de longue portée (L-SAM), destiné à contrer les menaces nucléaires et balistiques de la Corée du Nord, qui sera un élément clé du système Korean Air and Missile Defense (KAMD). Ce dernier devrait être déployé à l'horizon 2024. Sa portée se situerait entre celles du missile PAC-3 (30-40 km) et celle de la roquette du THAAD (100 km).

Tir d'essai du missile Haegung.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page