Go to Contents Go to Navigation

Pyongyang fustige Washington pour utiliser les droits humains afin d'obtenir des concessions

Actualités 26.11.2018 à 11h09
Kenneth Roth, directeur général de Human Rights Watch donne une interview à l'agence de presse Yonhap le 31 octobre 2018 à Séoul.

SEOUL, 26 nov. (Yonhap) -- Les médias officiels de Pyongyang ont critiqué aujourd'hui les Etats-Unis pour avoir contesté la situation des droits humains en Corée du Nord, dénonçant une tactique pour obtenir des concessions dans les négociations sur la dénucléarisation.

«Les Etats-Unis tentent d'obtenir des concessions de notre part lors des pourparlers et même de mener à bien un complot antirépublicain», a déclaré dans un commentaire le quotidien nord-coréen Rodong Sinmun.

«Les Etats-Unis disent que la question nucléaire constitue un obstacle aux relations Corée du Nord-Etats-Unis mais, même si la question doit être résolue, ils continueront de pointer du doigt les droits de l'Homme et d'imposer d'autres conditions afin de nous forcer à changer notre système selon leurs besoins», a-t-il ajouté.

Le journal a exhorté Washington à arrêter de faire de tels efforts «inutiles», à prendre conscience du «statut stratégique modifié» de la Corée du Nord et à «agir raisonnablement».

Il a formulé ces accusations en citant les critiques accrues de Washington sur la misérable situation des droits humains au Nord, y compris un rapport rédigé par Human Rights Watch sur les viols et les violences sexuelles à l'encontre de femmes dans cet Etat reclus.

Un panel des Nations unies a récemment adopté une résolution appelant à la responsabilité des auteurs de violations flagrantes des droits de l'Homme en Corée du Nord. Elle devrait être validée par l'Assemblée générale de l'ONU le mois prochain pour la 14e année consécutive.

Dimanche, Meari, un site de propagande nord-coréen, a critiqué la Corée du Sud pour son soutien à l'adoption de la résolution par les Nations unies, affirmant qu'elle allait à l'encontre de l'amélioration des relations intercoréennes.

Les pourparlers nucléaires entre les Etats-Unis et la Corée du Nord sont quasiment dans l'impasse depuis leur sommet historique de juin à Singapour, au cours duquel le Nord a convenu de mener à son terme la dénucléarisation.

La Corée du Nord est depuis longtemps accusée de violations flagrantes des droits de l'Homme, une accusation qu'elle estime être une tentative dirigée par les Etats-Unis de renverser son régime.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page