Go to Contents Go to Navigation

Les deux Corées discutent du lancement d'une inspection ferroviaire commune cette semaine

Actualités 26.11.2018 à 14h28

SEOUL, 26 nov. (Yonhap) -- La Corée du Sud et la Corée du Nord sont en négociation pour lancer une inspection ferroviaire commune cette semaine dans le cadre des efforts de modernisation et de connexion des systèmes ferroviaires des deux Corées au-delà de leur frontière, a annoncé aujourd'hui le ministère de l'Unification.

«Le gouvernement est déterminé à établir des échanges intercoréens et une coopération dans le cadre des sanctions globales», a déclaré Baik Tae-hyun, porte-parole du ministère, lors d'une conférence de presse régulière.

«Et des préparatifs pertinents sont en cours pour qu'une enquête (ferroviaire) conjointe ait lieu cette semaine à travers des consultations avec le Nord», a-t-il ajouté.

Le porte-parole du ministère de l'Unification, Baik Tae-hyun.

Au cours du week-end, les Nations unies ont accordé une exemption de sanctions, autorisant la réalisation d'une visite conjointe sur une ligne de chemin de fer traversant la frontière séparant les deux Corées.

L'enquête fait partie d'un accord conclu au sommet intercoréen visant à moderniser et à connecter des voies de chemin de fer dans leurs régions orientale et occidentale. Ils avaient auparavant accepté d'organiser une cérémonie d'inauguration des travaux cette année.

En août, le Commandement des Nations unies (UNC) dirigé par les Etats-Unis a désapprouvé le projet de réaliser une enquête sur un tronçon de la ligne ferroviaire reliant Séoul, au Sud, à Sinuiju, au Nord, invoquant des problèmes de procédure.

Cette décision a toutefois été perçue comme reflétant le mécontentement de Washington face à une possible violation des sanctions et à l'accélération des échanges intercoréens dans un contexte de blocage des pourparlers de dénucléarisation avec Pyongyang.

«Nous devrons d'abord fixer le calendrier de l'enquête commune au moyen de consultations avec le Nord, puis ferons en sorte de discuter avec l'UNC de ce calendrier définitif», a indiqué le porte-parole.

«Les deux Corées sont convenues dans la déclaration de Pyongyang d'organiser la cérémonie d'inauguration des travaux d'ici la fin de cette année», a-t-il ajouté. «Il est prévu que les deux Corées tiennent des consultations étroites au cours de l'enquête conjointe visant à mettre en œuvre ces accords intercoréens.»

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page