Go to Contents Go to Navigation

Chef de la défense : l'alliance Séoul-Washington soutiendra les efforts de paix

Actualités 27.11.2018 à 17h02
Le ministre de la Défense Jeong Kyeong-doo prononce un discours lors d'un forum sur l'alliance Corée du Sud-Etats-Unis le 27 novembre 2018 à Séoul.

SEOUL, 27 nov. (Yonhap) -- Le ministre de la Défense Jeong Kyeong-doo a déclaré ce mardi que l'alliance Corée du Sud-Etats-Unis contribuerait à renforcer les efforts actuels destinés à dénucléariser la Corée du Nord et à établir un régime de paix durable sur la péninsule coréenne.

Lors d'un forum sur le partenariat entre les deux pays dans le domaine de la sécurité, Jeong a aussi estimé que le transfert prévu du contrôle opérationnel en temps de guerre (OPCON) offrirait à l'alliance l'opportunité de prendre un «nouvel élan».

«Face à une période transitoire dans la sécurité, l'alliance soutiendra solidement nos pas courageux vers la paix», a-t-il souligné en la décrivant comme un «pivot» de la paix et de la sécurité sur la péninsule et en Asie-Pacifique.

«En s'appuyant sur une étroite coopération et la confiance, les deux pays marcheront ensemble vers notre objectif commun. Le chemin vers la paix pourrait ne pas être toujours facile mais nous ne pouvons jamais nous arrêter ici», a-t-il ajouté.

Il a aussi souligné que l'alliance jouerait un rôle central dans la réalisation de la stratégie de l'administration Moon Jae-in dans le domaine de la sécurité pour réaliser «la paix à travers la force».

Le chef de la défense sud-coréenne a tenu ces propos sur fond d'inquiétudes sur d'éventuelles divergences entre les alliés à propos de la manière dont ils abordent le démantèlement du programme nucléaire du Nord et du rythme de la diplomatie vis-à-vis du pays communiste malgré leurs efforts pour rester en phase.

A propos des préparations en vue du transfert de l'OPCON, Jeong a fait part de son espoir de les voir aider à renforcer le partenariat entre les alliés.

«Le Sud et les Etats-Unis continuent à coopérer sur le transfert de l'OPCON et l'établissement d'un nouveau système de défense combiné pour se préparer au futur et ces changements constitueront une opportunité pour le nouvel élan de l'alliance», a-t-il affirmé.

Séoul et Washington travaillent pour un transfert «sous conditions» de l'OPCON en vertu duquel le premier dirigera les opérations en temps de guerre et le dernier jouera un rôle de soutien pour une réorganisation de l'actuel système de défense combiné dirigé par les Etats-Unis.

Le mois dernier, Jeong et son homologue américain James Mattis se sont mis d'accord sur les «principes directeurs» concernant leur futur mécanisme de défense et ont réaffirmé qu'un général sud-coréen quatre étoiles dirigera les forces alliées avec un général américain de même niveau occupant un poste de chef adjoint.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page