Go to Contents Go to Navigation

Report à nouveau du lancement d'un satellite à cause des conditions météorologiques

Science/Tech 29.11.2018 à 08h37

SEOUL, 29 nov. (Yonhap) -- Le lancement d'un petit satellite sud-coréen depuis une base militaire aux Etats-Unis a été reporté à nouveau, cette fois-ci à cause des conditions météorologiques, a annoncé ce mercredi le ministère de la Science et des TIC.

Le lanceur Falcon 9 devait initialement décoller depuis la base aérienne de Vandenberg en Californie à 3h32 (heure coréenne) jeudi, avec l'objectif de mettre le satellite Next Sat-1 en orbite.

La date de lancement a été provisoirement reportée à après 3h32 ce dimanche, ont dit le ministère et l'Institut des sciences et technologies avancées de Corée (KAIST).

Le satellite de 107 kg, développé par le KAIST entre 2012 et 2017, voyagera à une altitude de 575 km pendant les deux prochaines années pour mesurer les radiations spatiales et observer les rayons infrarouges des étoiles, selon le ministère.

Le lancement avait été pour la première fois reporté quand l'entreprise américaine de fusée SpaceX, fondée par Elon Musk, a prolongé ses inspections sur sa fusée à deux modules Falcon 9.

Ce sera la première fois que SpaceX réutilisera la même fusée trois fois. Jusqu'à présent, toutes les fusées orbitales étaient jetables, ce qui signifie que les fusées étaient jetées après avoir été lancées dans l'espace.

La Corée du Sud exploite actuellement quatre satellites pour la surveillance météorologique et l'observation de la Terre.

Le satellite Next Sat-1 © Ministère de la Science et des TIC et KAIST

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page