Go to Contents Go to Navigation

Près de 20% des femmes quittent leur emploi après le mariage

Actualités 29.11.2018 à 12h00

SEJONG, 29 nov. (Yonhap) -- Près d'une femme mariée sur cinq en Corée du Sud est obligée de quitter son travail à cause du mariage, de l'accouchement, de l'éducation des enfants ou d'autres obligations familiales, ont montré ce jeudi des données de Statistique Corée (KOSTAT).

Selon les données, le nombre de femmes qui ont abandonné leur emploi en raison du mariage et d'autres raisons familiales a été de 1,84 million en avril de cette année. Le chiffre a représenté 20,5% de toutes les femmes mariées entre 15 et 54 ans.

Parmi elles, 34% ont cité le mariage comme la principale raison pour laquelle elles ont quitté leur travail. Les soins maternels ont été la deuxième cause avec 35%, devant l'accouchement et l'éducation des enfants avec 24,1% et 3,8% respectivement.

Les femmes dans la trentaine ont été au nombre de 886.000, représentant la plus grande proportion de 48% du total. Celles qui ont la quarantaine sont arrivées ensuite avec 35,8%, suivies des femmes âgées de 50 à 54 ans avec 8,7%, selon les données.

En Corée du Sud, le taux de participation des femmes dans le marché du travail est en hausse, mais nombreuses sont celles qui quittent leur travail en raison du mariage, de la naissance et de l'éducation des enfants.

Le gouvernement a travaillé sur une série de mesures pour permettre aux femmes qui ont quitté leur travail à cause de soins maternels ou d'autres obligations familiales de reprendre leur carrière afin d'augmenter le potentiel de croissance du pays.

Près de 20% des femmes quittent leur emploi après le mariage - 1

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page