Go to Contents Go to Navigation

Le Parlement approuve un projet de loi renforçant les peines contre la conduite en état d'ivresse

Actualités 29.11.2018 à 17h00

SEOUL, 29 nov. (Yonhap) -- L'Assemblée nationale a approuvé ce jeudi une proposition de loi visant à durcir les peines pour la conduite en état d'ivresse durant sa session plénière.

Des commissions parlementaires avaient séparément approuvé un jour plus tôt deux propositions de loi révisées, conçues pour augmenter les peines en cas de conduite avec facultés affaiblies (CFA).

La loi appelée «Yoon Chang-ho» consiste en une proposition révisée de condamner à la prison à vie quand une CFA cause la mort et une proposition pour réviser la loi sur le transport routier. Seule la première proposition a fait l'objet d'un vote ce jeudi.

En octobre, plus de 100 députés ont rédigé ensemble une proposition sur la conduite en état d'ivresse, motivée par l'accident de voiture de Yoon.

Yoon, soldat âgé de 22 ans, est mort plus tôt ce mois-ci après avoir été dans le coma depuis septembre quand il a été frappé par un automobiliste qui était en état d'ébriété à Busan, ville portuaire située dans le sud-est du pays.

L'accident de Yoon a provoqué un tollé public contre la conduite sous l'emprise de l'alcool et les peines légères pour les contrevenants.

Selon la nouvelle proposition de loi, les conducteurs en état d'ivresse seront condamnés à une peine de prison d'au moins trois ans jusqu'à la prison à vie quand une CFA cause la mort. Les peines sont actuellement plus légères comme les responsables sont passibles d'une peine d'emprisonnement d'au moins un an.

En cas de blessure, les coupables feront face à des peines de prison d'un an à 15 ans, alors que la loi actuelle stipule l'emprisonnement maximal de 10 ans avec aucune durée minimale.

La famille de Yoon a cependant exprimé son regret que la proposition n'ait pas été approuvée dans sa forme originale.

Sa famille et ses amis ont demandé une peine d'emprisonnement d'un minimum de cinq ans en cas d'accident par CFA, mais les députés ont réduit la durée minimum à trois ans.

«Je pensais que la proposition serait approuvée telle qu'elle était. C'est très regrettable que les députés n'aient pas lu le sentiment public», a dit le père de Yoon.

Le Parlement approuve un projet de loi renforçant les peines contre la conduite en état d'ivresse - 1

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page