Go to Contents Go to Navigation

Le président Moon plaidera pour le libre-échange au sommet du G20

Actualités 30.11.2018 à 17h24

BUENOS AIRES, 30 nov. (Yonhap) -- Le président sud-coréen Moon Jae-in devrait rejoindre les dirigeants de 19 autres pays développés et en développement en vue du sommet du G20, aujourd'hui, où il appellera vraisemblablement à des efforts mondiaux pour lutter contre le protectionnisme et rétablir le libre-échange.

Le sommet du G20 commencera par une réunion de 20 dirigeants mondiaux, appelée la Retraite, qui sera suivie de la première session du sommet de deux jours au cours de laquelle le président sud-coréen prononcera un discours liminaire.

Moon est arrivé en Amérique du Sud hier après sa visite de deux jours à Prague.

Le chef d'Etat sud-coréen encouragera inévitablement la mise en œuvre de mesures garantissant le libre-échange car l'économie de son pays dépend fortement des exportations.

Il cherchera également à mobiliser le soutien international aux efforts déployés par son pays pour dénucléariser la Corée du Nord et établir la paix dans la péninsule coréenne.

Moon a tenu trois sommets bilatéraux avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un cette année. Il cherche à tenir une quatrième réunion avec Kim, alors qu'il avait précédemment invité le dirigeant nord-coréen à se rendre à Séoul avant la fin de l'année, ce que Kim avait accepté.

L'absence récente de progrès dans les négociations sur la dénucléarisation entre les Etats-Unis et la Corée du Nord constitue peut-être le seul obstacle restant.

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, consent à tenir un deuxième sommet bilatéral avec Kim, mais a déclaré que leur réunion aurait probablement lieu l'an prochain. Trump et Kim se sont rencontrés pour la première fois à Singapour en juin.

Moon tiendra une réunion avec Trump en marge du sommet du G20.

Il devrait profiter de cette occasion pour demander au président américain d'accélérer le dialogue entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, ou du moins d'accepter un quatrième sommet intercoréen avant la deuxième réunion Trump-Kim.

Le président sud-coréen tiendra une série d'autres sommets bilatéraux avant de conclure sa visite de trois jours ici.

Samedi, Moon et le président argentin Mauricio Macri organiseront le premier sommet entre la Corée du Sud et l'Argentine en 14 ans, selon le bureau présidentiel Cheong Wa Dae.

Moon tiendra plus tard des entretiens séparés avec le Premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, et le président de l'Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa.

Il quittera l'Argentine plus tard dans la journée pour se rendre en Nouvelle-Zélande, troisième et dernière destination de son voyage qui a débuté mardi.

Le président Moon plaidera pour le libre-échange au sommet du G20 - 1

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page