Go to Contents Go to Navigation

Sondage : plus d'un quart des Coréens veulent être fonctionnaires

Actualités 30.11.2018 à 11h44

SEOUL, 30 nov. (Yonhap) -- Les métiers dans la fonction publique sont les plus recherchés par les adultes sud-coréens, bien que la plupart d'entre eux souhaitent occuper des emplois de bureau pour des raisons pratiques, a révélé Saramin, un portail de recrutement, aujourd'hui.

Selon l'enquête menée par le site d'emploi en ligne, la plus grande part des sondés (26,7%) a déclaré vouloir travailler pour le gouvernement et les institutions publiques, quel que soit le contexte.

Les personnes interrogées ont ensuite répondu à 16,2% espérer gérer des restaurants ou d'autres commerces indépendants, et 15% préférer travailler dans un bureau.

La sécurité de l'emploi est la principale préoccupation de ceux qui souhaitent être fonctionnaires ou employés de bureau, d'après le compte-rendu.

«Les résultats donnent un aperçu du climat qui prévaut parmi les demandeurs d'emploi et les titulaires de postes dans des bureaux qui mettent l'accent sur la sécurité d'emploi», a déclaré un responsable de Saramin.

En Corée du Sud, les fonctionnaires sont généralement autorisés à travailler jusqu'à l'âge de la retraite, ce qui incite de nombreux diplômés universitaires à postuler à des postes au sein des gouvernements central et provinciaux.

L'enquête a également montré que, compte tenu de la conjoncture, près de 50% des personnes interrogées ont décidé de devenir employés de bureau, devant fonctionnaires (32,2%) et techniciens (15,1%).

L'enquête a été menée auprès de 404 demandeurs d'emploi et de 739 adultes occupant un emploi de bureau. Parmi eux, 66,6% ont déclaré que les emplois qu'ils espéraient étaient différents de ceux qu'ils tentaient de décrocher, avec 75,5% des titulaires d'un emploi de bureau répondant la même chose.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page