Go to Contents Go to Navigation

La Corée sans nucléaire contribuera à la croissance durable et à la paix mondiale, selon Moon

Actualités 01.12.2018 à 01h00
Le président Moon Jae-in et son homologue argentin Mauricio Macri posent ensemble le 30 novembre 2018 au Centro Costa Salguero lors d'une réunion du sommet du G20 à Buenos Aires en Argentine.

BUENOS AIRES, 30 nov. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a appelé à des efforts internationaux pour dénucléariser la péninsule coréenne de manière pacifique, en disant qu'une péninsule coréenne sans nucléaire contribuera à la paix et à la prospérité du monde.

«La paix sur la péninsule coréenne sera la fondation de la paix en Asie du Nord-Est et contribuera énormément à la paix et à la stabilité mondiales», a déclaré Moon lors d'une réunion avec les leaders mondiaux du sommet du G20.

«Avec une telle conviction, j'ai proposé de former une communauté de chemins de fer de l'Asie de l'Est en août, en cas de dénucléarisation complète de la péninsule coréenne», a dit le président sud-coréen lors de la réunion, appelée la Retraite.

Les remarques de Moon sont intervenues un jour après que les deux Corées ont lancé une inspection conjointe sur les chemins de fer nord-coréens, une mesure visant à relier des voies ferroviaires traversant leur frontière pour la première fois depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953) et une première étape pour établir une communauté régionale.

La mesure fait suite aux trois sommets historiques entre Moon et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, durant lesquels le leader nord-coréen s'est engagé à la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

«Quand une péninsule coréenne sans nucléaire deviendra un pont entre les continents et océans, permettant aux peuples et produits de circuler librement, la prospérité commune deviendra une réalité», a dit Moon, selon le texte de son discours publié par le bureau présidentiel Cheong Wa Dae.

«Le développement durable n'est possible que dans la paix. Je crois que la paix sur la péninsule coréenne est un moyen de contribuer à l'humanité. Je travaillerai sans relâche pour la paix. Je demande un soutien et un appui actifs des leaders du G20», a-t-il ajouté.

Moon a également cherché à aborder directement les problèmes auxquels fait face le monde, en soulignant le besoin d'efforts conjoints du G20 pour éradiquer le protectionnisme croissant.

«Nous devons fermement respecter le principe de libre-échange et travailler ensemble pour réformer l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour le commerce équitable», a souligné Moon.

Il a exhorté les leaders à réfléchir à la naissance du sommet du G20 à la veille de la crise financière mondiale de 2008 et à travailler pour empêcher la récurrence d'une telle crise.

«Il y a un nouveau défi devant nous. L'économie mondiale montre des signes de croissance, mais le protectionnisme et les conflits commerciaux continuent à menacer le système commercial», a insisté Moon.

«Maintenant, c'est le moment où le G20 doit encore assumer la responsabilité. Nous devons encore réunir nos sagesses et consolider notre coopération pour maintenir une croissance continue de l'économie mondiale et stabiliser le marché financier», a-t-il ajouté.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page