Go to Contents Go to Navigation

Moon sollicite le soutien continu de l'Afrique du Sud pour sa campagne de paix

Actualités 02.12.2018 à 02h00
Le président Moon Jae-in et son homologue sud-africain Cyril Ramaphosa échangent une poignée de main le samedi 1er décembre 2018 au Centro Costa Salguero à Buenos Aires, en Argentine, lors du sommet bilatéral.

BUENOS AIRES, 01 déc. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a présenté ce samedi les efforts du gouvernement sud-coréen en vue de dénucléariser la péninsule coréenne et d'instaurer une paix permanente lors d'un sommet bilatéral avec le président sud-africain Cyril Ramaphosa qui s'est tenu en marge du sommet du G20 à Buenos Aires, en Argentine.

Il s'agissait de leur premier sommet depuis l'investiture de Moon et du premier entre les deux pays en six ans.

En remerciant le soutien affiché par ce pays africain envers la politique de Séoul vis-à-vis de Pyongyang, Moon a encouragé l'Afrique du Sud, membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies (2019-2020), à jouer un rôle et à continuer de soutenir le processus de paix sur la péninsule coréenne.

Ramaphosa a, de son côté, loué la politique de Séoul destinée à instaurer la paix dans la région avant de promettre de continuer à soutenir les efforts destinés à résoudre pacifiquement le problème nucléaire nord-coréen et à établir une paix permanente sur la péninsule.

Le président sud-coréen a en outre tenu à souligner les relations particulières avec l'Afrique du Sud qui avaient envoyé des soldats lors de la guerre de Corée (1950-1953) pour aider le Sud à combattre le Nord et est devenue aujourd'hui le plus important partenaire commercial de la Corée du Sud dans le continent africain. Il a déclaré souhaiter continuer à renforcer la coopération dans divers domaines avec l'Afrique du Sud.

Les deux dirigeants se sont en outre accordés à souligner le besoin de travailler ensemble pour accroître le commerce et les investissements entre les deux pays et se sont entendus pour étendre les échanges culturels et humains.

Le sommet a permis aux deux dirigeants de consolider les bases pour établir la confiance et l'amitié ainsi que développer davantage les liens bilatéraux, et a contribué grandement au renforcement de la coopération pour l'instauration de la paix sur la péninsule, a estimé Cheong Wa Dae.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page